Du 20 juin au 07 juillet 2019

 Photo groupe 2

Vendredi 21 juin :

Pour notre 1ère journée, Baden-Baden, très belle ville dont les bâtiments majestueux, imposants annoncent la richesse.

Samedi 22 juin :

Pour aller à Salsbachwalden, nous traversons une belle forêt en empruntant la route des crêtes, très abrupte. Nous y visitons la cave Alde-Got avec un commentaire en français très apprécié, une dégustation de vins, suivi d'une découverte du village sous la pluie.

Dimanche 23 juin :

La route touristique nous mène au lac de Mummelsee où les plus gourmands ont dégusté une part de "forêt noire". L'après-midi s'est clôturée par la visite des sept cascades d'Allerheilingen.

Lundi 24 juin :

Après la nuit passée au camping, direction Freudenstad pour visiter la ville sympa, moderne, mais au stationnement difficile avant de se diriger vers le château de Hollenzollern. Bonne ambiance avec apéro et repas collectif.

Mardi 25 juin :

Visite du château de Hollenzollern sous un soleil de plomb : décor grandiose, panorama vertigineux mais visite intérieure avec un guide mais en allemand !!!

Départ pour Thyssen-Krupp-Testturm, avec pour certains la visite de Rottweil, ville surprenante et remarquable, avant de rejoindre le camping.

Mercredi 26 juin :

Le matin, nous visitons la Brasserie KLOSTERBRÄU- ALPIRSBACHER BRAUWELT avec dégustation, ensuite nous traversons une région magnifique par ses constructions, ses massifs. Il fait un peu chaud.

Jeudi 27 juin :

Quelle merveille cette petite ville de Schiltach avec ses maisons à colombages. Nous avons découvert la vie des villageois grâce aux musées notamment l'Apothekenmuseum et sa très belle collection privée.

Quelques téméraires se sont rafraichis dans la rivière Kinsig.

Vendredi 28 juin :

Matinée au musée en plein air pour découvrir six fermes aménagées avec notre guide.

L'après-midi, visite d'une collection de voitures anciennes, superbes bolides, gâchée par l'odeur d'essence et la chaleur.

20190628 095450 1

Samedi 29 juin :

Notre périple se poursuit dans la ville de Villingen où notre guide nous fait découvrir son histoire et ses monuments. Dommage que le parking de la gare soit si bruyant.

Dimanche 30 juin :

Journée libre avec la possibilité de visiter Rottweil, Schewenningen et son musée de l'aviation, le musée de l'industrie horlogère et pour terminer la journée restaurant.

Lundi 1 juillet :

Nous partons pour l'aire de service de Sankt Georgen, ensuite nous visitons le musée de la Forêt Noire à Triberg, beaucoup de "coucous", d'automates musicaux. Puis nous nous dirigeons vers les très belles cascades très pentues (163 m de hauteur), difficiles à gravir pour certains.

20190702 132819

Mardi 2 juillet :

Départ pour Schonach pour la visite du plus grand "coucou" du monde puis direction Fürtwangen où nous empruntons une belle route de moyenne montagne pour aller à la source de la Breg à proximité de la chapelle de Martinkapelle.

Mercredi 3 juillet :

C'est la découverte du très beau musée de l'horlogerie à Furtwangen. Puis nous rejoignons le lac du Titisee et le télésiège du Feldberg. Dommage que le tour du lac se fasse en partie sur la route et que nous n'ayons pas pu prendre le télésiège car il était trop tard.

Jeudi 4 juillet :

Journée de repos bien employée par tous.

Vendredi 5 juillet :

Magnifique découverte des chutes du Rhin sous le soleil.

20190705 124629

Samedi 6 juillet :

Nous terminons ce voyage par le magnifique parc de l’Ile de la Mainau, un enchantement.

Merci à tous pour avoir contribué à la réussite de ce voyage.

Nicole et Philippe

Ce compte rendu est un extrait du carnet de voyage réalisé par les participants.   


 

Rassemblement organisé par le Camping Club de France.

 Bien sûr, c’est sur le Camping de la « Gautrelle » que nos 20 camping-cars étaient basés pour cette semaine de vacances à l’abri des pins et les pieds dans le sable.

La Gautrelle 2

Promenade en mer pour le premier jour faisons le tour du célèbre Fort Boyard avant de faire escale sur une autre île, Aîx à l’extrémité de la presqu’île de Fouras. Napoléon y séjourne une semaine du 9 au 15 juillet 1815 après avoir abdiqué et quittera à jamais la terre de France.

Une journée au Château de la Roche Courbon, situé au cœur d’une forêt millénaire, ce site protégé cultive un art de vivre depuis le XVIIème siècle. Le marquis Jean-Louis de Courbon transforme en 1630 ce château fort en une élégante demeure classique. 

La gautrelle 3

Une autre journée bien remplie dans la Citadelle de Brouage, étoile de pierre au cœur des marais. Son histoire résonne du lent travail des sauniers, des va-et-vient des bateaux venus charger le sel, du pas des soldats montant la garde sur les remparts, des lamentations des prisonniers de la place forte déchue devenue prison. Richelieu, Mazarin, Marie Mancini et Louis XIV, Champlain que de noms connus retentissent dans nos oreilles durant ces heures passées dans les ruelles de la cité.

Nous passons la dernière matinée de la semaine autour du phare de Chassiron, la première tour à feu édifiée par Colbert en 1685 fut remplacée en 1836 par le phare moderne. Dressé comme un I au-dessus des falaises de la Pointe de Chassiron, il est visible jusqu’à 52 Km par temps clair. D’abord peint en blanc, on lui rajouta en 1926 3 bandes noires de 6 m de hauteur.

Ne passons pas sur le survol en hélicoptère, pour certains qui ont voulu admirer l’île vue du ciel, expérience toujours impressionnante et si agréable.

Toutes ces déplacements, nous les avons faits grâce à 5 mini-bus loués à La Rochelle, une nouveauté très pratique et sans doute à refaire.

Pour la petite histoire, Alain Gelineau, Président du Camping Club de France avait eu la bonne idée de délocaliser la réunion du Comité Directeur du CCDF, cette rencontre a donc eu lieu le mardi matin à la « Gautrelle » et cette innovation fut très appréciée.

La Gautrelle 1

Un ENORME merci à Régine, Secrétaire du Camping Club de France qui a brillamment organisé ce séjour. Encore une réussite comme à Mayan les autres années.

Alain Gelineau/Françoise Lechauve


 

Une belle balade avec une équipe formidable en ce début d’été 2019 où nous avions réuni 17 camping-cars.

Notre aventure a démarré à Avignon par une croisière gastronomique où nous avons pu découvrir Arles et ses arènes. Avignon, ville chargée d’histoire que chacun a pu visiter à son rythme.

A Saint Rémy de Provence, visite guidée de la ville avec un guide passionné et bavard. Puis nous avons mis les voiles vers les Baux de Provence, ses rues étroites et ses échoppes ainsi que la vue sur des paysages magnifiques puis le Moulin de Daudet. Ensuite nous avons tenu ferme la barre jusqu’à Nîmes pour profiter de ses jardins, des fontaines, des arènes et du soleil qui malgré le vent nous a accompagnés tout au long du voyage.

Aigues Mortes, l’occasion pour nous d’aérer un peu les vélos et pour d’autres de faire travailler le taxi avec les allers et retours.

Puis le Grau du roi et la Camargue profonde qui n’ont plus de secret pour nous. Nous les avons explorés à pieds, à vélo, en petit train, en 4x4, et même longés en bateau.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, cette randonnée s’est terminée dans une manade près d’Arles où l’on a découvert tout le travail des gardians organisé autour des taureaux sans oublier une inoubliable feria et un somptueux repas accompagné de Gardiane de Taureau.

Après deux belles semaines passées ensemble nous nous sommes quittés avec regret. Nous remercions tout notre groupe qui a contribué au bon déroulement de ce voyage.

Danielle et JF Lacroix

P1050665 1


 

Equipés pour un voyage au pôle nord, nous sommes deux équipages à affronter ce froid polaire, ce pays de volcans, de glaciers, de geysers et de sources bouillonnantes, l’Islande.

Après passage par la Belgique, la Hollande, l’Allemagne et enfin le Danemark, où nous avons pris le ferry. Après deux jours et demi de navigation, nous sommes arrivés à Seydisfjordur dans la matinée. Débarqués tôt le matin avec un épais brouillard, nous n’avons pu apercevoir la neige sur les montagnes. Le moral était toujours présent et surtout la soif de découvrir ce pays de glaciers. En effet, après dissipation du brouillard, ce sont des paysages de lave, de sources et de cascades gigantesques qui nous sont apparus. En effet, Dettifoss, l’une des plus belles cataractes du pays est la plus puissante d’Europe. Strokkur, ce geyser se donne en spectacle toutes les 10 mm en giclant jusqu’à 35 m de hauteur.

On parcourt cette terre de solfatares un peu partout aux couleurs incroyables. On voit une terre qui respire, halète, fume, bouillonne, une terre vivante. Très peu d’habitants (330.000) soit 3,2 habitant au Km, et surtout beaucoup de moutons. 

Islande

Nous avons été éblouis par les icebergs monumentaux, un spectacle superbe, flottant sur les fjords, spectacle peu commun avec les reflets du soleil dans l’eau. Nous avons découvert les bains bouillonnant à 42 ° et chose incroyable, plonger ensuite dans une eau à 3°, effet très stimulant. Un circuit en 4 x 4 pour découvrir le Landmannalaugar,  le plus haut volcan de l’Islande. Je n’oublie pas les bancs de phoques se pavant au soleil et les centaines de macareux nichés dans les rochers.

Au  retour, nous avons passé trois jours sur les iles Féroé, petit paradis terrestre, un contraste avec l’Islande, beaucoup d’herbe verte recouvre les montagnes et les maisons sont toutes colorées.

Nous avons adoré ce voyage, il restera inoubliable et nous laissera beaucoup de beaux souvenirs.

Nadine, Colette et Marcel


 



Mid week

Comme prévu, l'accueil par Karine et Patrice responsables du terrain de Camping de la Risle à été très chaleureux.

Notre séjour sous le soleil a permis à chacune et chacun de vivre à son envie et à son rythme. La randonnée pédestre, guidée par Patrice a permis de découvrir la nature particulière de ce beau coin de Normandie. La piscine couverte et chauffée, le terrain de boule (usé par les adhérents du 3 C) , la pêche sans poisson, les balades à vélo et les jeux de sociétés ont été appréciés de tous. De plus, notre initiation au golf, a permis à chacun (d'essayer)de  taper la balle, merci à notre professeur Julien pour sa patience. Bravo à notre couple gagnant, Christiane et Marcel, pour leur résultat au parcours en 3 coups, récompensé par une balle de golf chacun. Et bien sûr, Yves qui avait délaissé sa trompette pour le lancé de balle. Notre repas de clôture, toujours dans la bonne humeur a permis de terminer notre séjour en beauté.

Merci à toutes et tous pour ce sympathique mid week. Nadine et Michel.