Andalousie 1

L’ombre dure d’un après-midi de juillet découpe sur le mur chaulé de blanc la silhouette d’un nid de cigognes. Dans les demeures, hommes et plantes somnolent au creux de l’intimité verte des patios. Au bout de la ruelle où résonnent les sabots d’un pur-sang andalou viennent mourir en silence les vagues d’une mer d’oliviers. Tandis qu’au creux d’un sanctuaire une vierge aux larmes de cristal se drape d’or et de pierreries, là haut, sur la crête, l’austère écrin d’une forteresse maure enveloppe d’une dentelle d’arcs le bassin où murmure, en scintillant, un discret filet d’eau.

(Texte repris sur « guides Mondeos »)

Si ! Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir partir en Andalousie. En effet, suite aux nombreux désistements, nous n’étions plus que 7 équipages, donc insuffisant pour Orcada qui demande un minimum de 8 camping-cars. Ce sont nos accompagnateurs, Béatrice et Joël qui ont réussi à convaincre un couple de se joindre à nous lors du dernier salon auquel ils avaient participé et ont ainsi pu sauver notre voyage. 

Le rendez-vous au Camping de Santaella dans la région de Cordoue était très accueillant. Le lendemain c’était la visite Cordoue bien sûr et de son impressionnante Mezquita-Catedral, cette cathédrale au milieu de la mosquée, mélange de religions et de cultures, musulmane, juive et chrétienne qui donne à réfléchir. Dommage d’Orcada n’est pas trouvé intéressant de mettre au programme la Madinat al- Zahra. 

Ensuite Grenade où nous avons déjeuné sous un patio en écoutant des chants typiquement espagnols interprétés par des étudiants d’une Université de Grenade et nous avons tous acheté leur CD évidemment. L’après-midi visite de l’Alhambra sous un orage, ce qui nous a permis d’acheter le parapluie que nous n’avions pas encore….. au double du prix……. Encore un souvenir ! Mais l’histoire de l’Alhambra est envoûtante, ses palais, le Généralife, le Sérail et aussi les jardins.

Ne passons pas sur l’incontournable « FLAMENCO » dans le quartier des grottes du Sacro Monte.

Puis, route vers Nerja et le Balcon de l’Europe, très agréable station balnéaire….. avec de nombreuses boutiques pour se faire plaisir ; une journée de vacances avant notre arrivée à Ronda, une visite de la ville et bien sûr de ses célèbres arênes, les plus anciennes d’Espagne avec une petite guide adorable.

Direction Tarifa pour découvrir les secrets du dressage de taureaux dans un élevage, activité typiquement andalouse. Dans l’après-midi certains d’entre nous ont « fait la belle » et prirent le bateau pour une escapade à Cadix.

Et c’est Jérez de la Frontera où nous assistons à un magnifique spectacle équestre présenté par la prestigieuse Fundacion Real Escuela Andaluza del Arte Ecuestre, figures souvent impressionnantes, un très beau et riche moment suivi d’une visite à la célèbre Bodega Gonzales Byass « Tio Pepe » avec ses vieux chais et une dégustation qui tombait bien si l’on peut dire.

Pour terminer, deux jours à Séville, créatrice de mythes comme Carmen, Don Juan et la fameuse Féria d’avril reportée au mois de mai pour notre plus grande joie, nous avons pu profiter de l’ambiance lors de notre journée libre, non sans être retournés sur cette somptueuse Place d’Espagne commentée la veille par une guide qui avait emmenés, en passant par les ruelles, jusqu’à l’impressionnante Giralda et sa cathédrale, le plus grand édifice de la Chrétienté après Saint Pierre de Rome. Dans cette cathédrale se trouve l’imposant monument à la gloire de Christophe Colomb : quatre hommes portant un cercueil dans lequel les os du navigateur sont supposés reposer…..

Température à Séville : 39 degrés alors que nous avions eu de la neige à Ségovie en descendant.

Andalousie 2

Terre phénicienne et arabe, l’Andalousie fascine. Son passé mauresque, le baroque de la chrétienté , le goût pour la fête et le frisson lors des corridas. Muchas gracias.

Alain GELINEAU et Françoise LECHAUVE


 

Bois Himont 2019

Dans le cadre prestigieux du Château de Bois-Himont (76) s’est tenue, les 1 et 2 juin, la 6èmeédition de cette exposition de camping car originale ! !

Organisé par le concessionnaire « Plein Air Normandie », partenaire du 3C, ce salon rassemble, chaque premier week-end de juin, des associations caritatives, des professionnels de loisirs, des musiciens, peintres, danseurs ... Durant les deux jours, le 3C en a profité pour présenter ses activités aux très nombreux camping-caristes qui ont bénéficié d’un temps digne d’un beau mois de juillet !

Merci aux adhérents qui ont tenu le stand, Martine, Roger, Monika, Gérard et Jeanine et aux amis venus les encourager : Christiane et Michel, Alain, Sylvia et Patrice … Et un grand MERCI aux personnes qui ont bien voulu répondre à notre invitation en participant à la réunion d’information organisée le dimanche à 11h … Un très très grand MERCI aux 3 équipages qui ont adhéré au Club à cette occasion !

Nelly et Yves


 

 

Rando 2019 1

Cette 7éme année de randonnée nous a fait découvrir ou redécouvrir la côte d’Albâtre. Après notre rendez-vous dans le sympathique camping de Quiberville, nous avons découvert au cours de cette première marche le chemin de la Saâne, complétée l’après-midi par le circuit des falaises, 17 km pour cette mise en jambe. Seconde journée le phare d’Ailly puis nous partons pour le parc floral des Moutiers avec ses rhododendrons en fleurs. Lundi après un arrêt incontournable à Veules les Roses, déplacement vers le camping de Fécamp avec ses emplacements en terrasses. Mardi, journée visite du Palais de la Bénédictine, et du magnifique musée des Pêcheries.

Le groupe au moral à toutes épreuves va se mesurer aux valleuses de Saint Pierre en Port, Les Grandes Dalles, Les Petites Dalles et revenir à Sassetot le Mauconduit. Bel effort!, le lendemain, étape finale à Etretat . Toujours bon pied bon œil (c’est beau) nous faisons les falaises d’Amont et d’Aval et, pour se remettre le soir, le repas de fin de séjour au restaurant en bord de mer est apprécié de tous.

Le soleil nous a accompagnés toute cette semaine mettant en relief cette magnifique côte de falaises blanches pour le bonheur de nos participants

René et Annie Millet


 

Du 14 au 25 mai 2019

Sous la houlette de Jacqueline et Jack Gollay, les douze équipages sont accueillis le mardi après-midi sur le parking de Dôle où nous retrouvons des visages connus et sympathiques.

Il fait beau !

A 19 heures nous nous rendons, comme prévu, au restaurant brasserie "Le Parisien" où nous attend un menu gourmet ainsi qu'une ambiance très conviviale.

Le mercredi matin, avec une guide sympathique, nous découvrons la ville de Dôle, très intéressante et surprenante de part son histoire, son architecture, notamment sa collégiale et son clocher, nous y découvrons également la maison où vécut Louis Pasteur avec ses parents qui exploitaient une tannerie.

Notre visite se poursuit à Arc-et-Senans à la Saline Royale, fleuron de l'architecture du 18ème siècle, construite afin de récupérer le sel provenant de l'eau saumâtre des sources de Salins-les-Bains.

Saline Royale

Saline Royale

Le jeudi, pour la bonne compréhension de cette exploitation, nous visitons la grande saline qui est l'origine du captage de la saumure et de son traitement par évaporation, ce qui devient La Grande Saline de Salins-les-Bains. Le sel appelé "Or blanc", était la richesse de la ville depuis des générations.

Nous continuons notre périple par la ville d'Arbois, jolie ville digne représentante des vins du Jura. De plus Louis Pasteur, habitant de cette ville, a contribué à résoudre le problème de la maladie de la vigne. Il nous a été fait, au pied du château, une petite démonstration sur le travail et l'entretien de la vigne.

En soirée, sur le camping de la ville, toujours dans la bonne humeur, nous dégustons une excellente sangria concoctée par Bernard.

Sangria

Soirée très agréable

Le vendredi, nous sillonnons la région pour nous rendre aux grottes des Moidons en nous arrêtant au belvédère du Cirque du Fer à Cheval (joli panorama) de la Reculée des Planches (la plus haute du Jura) et nous voilà aux grottes des Moidons, nous sommes émerveillés par le magnifique spectacle que nous offre "Dame Nature" puis c'est l'arrivée à Poligny, ville riche de par sa production de vin et de Comté dont elle est la capitale.

Le samedi, intéressante visite à la maison du Comté suivie d'une dégustation, puis direction Château-Chalon en passant par le belvédère du cirque de Ladoye où nous faisons une petite pause. Château-Chalon, très joli village, Capitale du vin jaune, domine cet important vignoble. Nous y faisons un grand bond en arrière avec l'école d'autrefois. En entrant dans la salle de classe, nous découvrons les tables et bancs en bois, les porte-plumes, encriers, craies, tableaux, cartes, buchettes etc… tout y est, avec la dictée pour tous, bien sûr écrite avec plume, encre violette et buvard, toute l'équipe s'applique et s'amuse.

Ecole autrefois

Des élèves studieux

Le dimanche, après une nuit au camping de Beaume-les-Messieurs, nous visitons l'Abbaye Bénédictine du 9ème siècle, son église et ses bâtiments. Juste après le repas, nous sommes émerveillés par la magnifique reculée du cirque ainsi que par sa très belle cascade. Enfin nous partons pour la nuit à Pont-du-Navoy au camping "Le Bivouac" où nous attend un accueil sympathique des responsables.

Le lundi, journée découverte du belvédère de Fontenu dominant le lac de Chalain, temps brumeux, traversée de la forêt, cascades du Hérisson, arrêt au belvédère de l'Eventail, cascade du saut Girard et des gorges de la Langouette, spectacle très particulier dommage que la pluie se soit invitée, nuit à Arsure-Arsurette.

Le mardi, visite de la fruitière, avec force explications sur la fabrication du comté suivies d'une dégustation.

Fruitière

Prêts pour la visite

Après le déjeuner, ce sont les pertes de l'Ain, les cascades de la Billaude, sites pittoresques du Jura au fond de la Saine et de la Lemme. Que d'eau, mais quel spectacle! Nuit à Champagnole.

Le mercredi, après un repos bien mérité, nous voilà repartis à la conquête de la Route des Sapins avec de nombreuses stations pour admirer les paysages avec pique-nique au détour d'une clairière et reprise du circuit notamment, route Romaine, four à pain à Levier datant de la guerre 14/18, puis le Pont du Diable et source du Lison spectacle grandiose et impressionnant, nuit sur le parking de la Taillanderies à Nans-sous-Sainte-Anne où nous dégustons à nouveau la sangria de Bernard (nous y prenons goût).

Le jeudi, nous visitons la Taillanderie (confection d'outils forgés) avec des explications précises sur le travail effectué de1828 à 1969 faisant ressortir l'imagination et les compétences des propriétaires, les frères Philibert. Puis c'est l'arrivée à Ornans en début d'après-midi avec visite de la ville puis déménagement éclair du parking avec repli derrière le cimetière pour passer la nuit.

Le vendredi, départ pour Besançon et sa citadelle. L'après-midi nous visitons ladite Citadelle que nous gagnons en petit train. Nous admirons l'architecture de la ville, celle de la citadelle est très imposante avec ses remparts et ses tours, chemin de ronde, escaliers et rues pavées. Ça grimpe et il fait chaud sous le beau soleil, les bancs sont les bienvenus.

Citadelle

La Citadelle

Le samedi, journée libre pour découvrir Besançon. En fin de journée, nous avons rendez-vous à la ferme auberge de la Faye à Foucherans pour un très bon repas de fin de séjour.

Merci à Jacqueline et Jack ainsi qu'à toute l'équipe très sympathique.

Marie-Hélène et Marie-Claire

Ce voyage initialement prévu pour les P.M.R. ne répondait pas aux critères nécessaires pour ce public mais la cohésion et la solidarité du groupe ont permis à Marc de faire un voyage positif.

Merci à tous.

Jacqueline et Jack


 

14 équipages du 3C s’étaient donnés rendez vous à Pau pour partir ensemble vers le MAROC pour plus de 4 semaines d’aventure. Un voyage organisé avec  notre partenaire ORCADA.


MAROC 1

C’est donc le 13 mars que le premier rendez vous était donné pour traverser ensemble l’Espagne et atteindre TARIFA en passant par TERUEL avec le soir un pot d’accueil du 3C puis LORCA et enfin MALAGA. Rendez vous était donné au camping VALDEVAQUEROS où chacun pu faire la connaissance de BEATRICE et JOËL les sympathiques accompagnateurs lors du premier briefing avec présentation de tous les équipages. Nous étions alors rejoints par les 6 équipages ajoutés par Orcada qui se fit un devoir de nous servir le verre de l‘amitié.

MAROC 3

Le 18 mars, les choses sérieuses pouvaient alors commencer avec la traversée en bateau vers TANGER avec les formalités d’usage : douane et change notamment. Premier contact avec la terre du Maroc au camping de MOULAY BOUSSELHAM avec un nouveau briefing comme tous les soirs.

Un circuit très bien organisé avec visites tout au long du parcours parfois avec un guide ou en bus … les repas plus savoureux les uns que les autres allant de pair ! La liste est longue des étapes de ce magnifique séjour de 3750 km réalisé avec une agréable température comprise entre 25 à 28°.

Maroc 2

La lagune de OUALIDIA, ESSAOUIRA, l’ancienne Mogador aux tours semblables à celles de La Rochelle, la visite de MARRAKECH où le soir s’égaille la célèbre Place Djemââ, AGADIR la ville reconstruite autour de son immense port et ses plages si accueillantes, AGLOU petite cité balnéaire, AMTOUDI et ses greniers fortifiés, TATA et sa petite route déserte, ZAGORA, AGDZ en direction de OUARZAZATE et ses casbah, puis DADES ses gorges merveilles de la nature et la fameuse « Montagne aux doigts de singe »,  les gorges du TODRA où nous attendaient Pizza Berbère, brochettes et couscous dans une ambiance musicale et familiale à la fois. MERZOUGA nous accueillait pour vivre un coucher de soleil dans le désert à dos de dromadaire, puis TIMNAY pour rejoindre le Haut Atlas en passant à côté de la « source bleue », FES une des plus belles villes impériales du Maroc d’où nous rejoindrons MOULAY BOUSSALHAM ultime étape avant de reprendre le bateau et quitter les couleurs chatoyante de ce beau pays d’Afrique du Nord ! En tout un  très beau voyage une découverte complète du MAROC. 

Merci à CHRISTIANE et MICHEL pour leur dévouement dans l’encadrement 3C de ce voyage.