Bivouac au château de Villesavin

20191002 183141

Démarrant d'un lieu emprobable "Le Plessis Dorin" pour terminer à Bourré, Voilà le voyage de 2 semaines passées à la vitesse de l'éclair dans le Loir et Cher que nous ont proposé Jack et Jacqueline sous un temps automnale plutôt sympa.

Le voyage débute par la Commanderie des Templiers à Arville pour se plonger dans le passé, ensuite un village médiéval, Mondoubleau.

Fréteval, sa fonderie et son château où, là, la pluie ne nous a pas épargnés mais les énigmes nous ont occupés tout l'après-midi.

Ensuite différents "petits châteaux" tous plus anecdotiques et intéressants les uns, les autres...

Un joli village classé parmi les plus beaux villages de France : Lavardin. Rencontre avec Ronsard pas le fils mais le père "Loys" au Manoir La Possonnière. Un peu d'histoire contemporaine à Thoré la Rochette avec la ballade en autorail (là où le Maréchal Pétain rencontra Hitler en 1940).

Vendôme, Blois mais aussi plein de villages pittoresques.

Une ballade sur la Loire en "toue", bateau à fond plat, nous a reposés. Pour finir le périple, toujours dans la bonne humeur, visites à Bourré de 2 caves troglodytiques qui ont servi de carrière de tuffeau, pierre qui a servi à construire les châteaux de la Loire.

Nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer. Ce voyage nous a enrichis de connaissances sur le Cher, par exemple les barrages à aiguilles.

Sans oublier les dégustations, le fromage de chèvre, le vin et les champignons.

Sylviane et Alain Lepillier

20191003 150142

Au fil de l'eau sur la Loire

 


 

 

C’est sous un grand soleil que nos 15 camping caristes arrivent à Aixe Sur Vienne.

Le début de notre périple commence par le musée de la porcelaine et l’Abbaye de Solignac, puis le second jour nous nous retrouvons au Moulin Du Gôt à saint Léonard De Noblat où tout le monde est intéressé par la fabrication de la pâte à papier.

Puis nous nous dirigeons vers Nedde à la cité des insectes (passionnant). Après la dégustation de miel et de petites bêtes nous passons la nuit sur place. Malheureusement, le lendemain, Roger et Martine nous quittent pour raison de santé.

Nous partons ensuite pour Treignac où Jean et Marie Françoise nous quittent également cette fois pour raison mécanique.

Après avoir visité le musée des traditions populaires et la chocolaterie nous partons vers le musée Jacques Chirac à Sarran où sont exposés tous les cadeaux du président pendant son mandat, très belle exposition...

Le lendemain, direction Egleton où nous faisons une petite pause de deux jours.

La suite de notre parcours nous emmène aux Pans de Travassac, grande carrière d’ardoises (recouvrement des toits du Mont Saint Michel).

La journée suivante, nous arrivons à Beaulieu Sur Dordogne où nous découvrons une jolie petite ville.

Après la visite du matin nous allons faire un tour de gabarre sur la Dordogne il fait très chaud, nous apprenons beaucoup de choses sur le transport du bois.

Les jours suivants, après la visite de Collonges La Rouge, premier plus beau village de France nous partons chez la maison Lepetit où nous allons préparer nous-même notre foie gras, grosse ambiance au moment de revêtir les haussons, la charlotte et le tablier, mais nous repartirons avec nos foies gras.

A Brive, la distillerie Denoix satisfait tout le monde puis visite de la ville en petit train pour finir la journée.

Le lendemain, nous remontons sur Oradour Sur Glane, visite du Mémorial puis du village martyr, beaucoup d’émotions…

En soirée, nous nous dirigeons vers la ferme Auberge de Bayerie à Saint Laurent Sur Gorre pour terminer notre périple par un dernier repas très convivial...

Le lendemain matin, nous sommes réveillés par le coq et les vaches Limousines.

Un grand merci à Nadine et Michel de nous avoir permis durant ce séjour de découvrir ce beau Limousin.

                                               JM Guidoux (Le Limougeot)

P1160763 4 1

Petite pause

P1160764 1 1

La gabarre est presque prête

 


 


Roumanie 20191 2

C’est après une nuit très humide et une sortie de terrain camping assez boueuse à Mako que le 3 août nous faisons connaissance d’ANDREI , notre guide pour 4 semaines en Roumanie, au camping ROEMINIE à MINIS. 

D'abord, nous sommes allés visiter des vignobles près de TIMISOARA dont les chiffres de production étaient très impressionnants, surfaces exploitées et quantités de vin exportés. La dégustation de vin accompagnée de tartines de pain avec fromage et charcuterie était très agréable. Puis nous avons découvert un volcan de boue à BERCA, de la boue froide et liquide qui sort de la terre en permanence comme de geysers, très surprenant !!! 

A BUCAREST nous avons pu voire l’arc de triomphe presque identique à celui de  PARIS, et évidemment le palais du parlement avec ses pièces démesurées, leurs décors somptueux et son escalier en marbre. Bien sûr, pour tous ceux qui aiment la nature il y a l’incontournable région du delta du Danube, une immense région avec lacs et bras du fleuve, nous y avons passé 2 jours, navigant dans des barques à moteur sommaires, mais tellement agréables ! Nous avons vu une multitude de sorte d’oiseaux de couleurs très variées et le deuxième jour, cerise sur le gâteau, nous avons pu voir sur un lac un groupe d’environ 800 à 1000 pélicans rassemblés, c’était vraiment très surprenant et impressionnant ! Au soir nous avons eu aussi la chance d’avoir un coucher de soleil inoubliable. 

Roumanie 20192 2

Attention, il ne faut pas oublier de voir le château de Dracula avec toute sa splendeur et toute son histoire. Tout le long de notre circuit en Roumanie nous avons vu les incontournables charrettes et leurs chevaux plus ou moins décorés, c’est très important pour eux c’est un des outils de travail dont ils ne peuvent pas se passer, ils s’en servent même pour aller au marché avec toute la famille. 

Pour conclure notre voyage nous avons eu droit à une soirée dansante avec un groupe de musiciens de la région. C’est un voyage merveilleux et de toute beauté qui parfois nous fait remonter le temps.

MARIE CLAIRE & KLEBER


 

 

20190616 123018

Pour cette semaine Armada 2019, nous avons eu un vrai temps normand. Le soleil a joué tout au long de la semaine avec les nuages et la pluie. Certes la météo n’était pas celle attendue mais retrouver des amis ou lier des nouvelles connaissances et aussitôt les visages s’illuminent et irradient de bonheur, merci le Club et tant pis pour la météo !

L’Armada nous attendait avec tous ses splendides bateaux. Une petite croisière commentée sur la Seine nous a permis de découvrir les magnifiques voiliers, les bâtiments de guerre et bien entendu la belle Hermione, le Bélem et tant d’autres. Les photographes ont ainsi pu réaliser de très beaux clichés. Après cette agréable visite nous avons gagné la place Jeanne d’Arc pour un très bon repas et ensuite un guide passionné et passionnant nous a mené à la cathédrale puis à la découverte de ruelles insolites et de monuments magnifiques. Dommage le temps a filé trop vite avec cet excellent orateur.

La « semaine Armada » c’est aussi :

  • Réaliser de très belles visites nous avons ainsi découvert la très belle abbaye de St Georges de Boscherville et son magnifique parc. Le joli château du Taillis nous a ouvert ses portes et le jeune châtelain nous a conté avec passion l’histoire de sa belle demeure et ses difficultés pour la restaurer. Puis, la visite très intéressante de la corderie de Vallois à Notre Dame de Bondeville a également été appréciée par tous. Notre guide a su nous replonger dans les conditions de travail très difficiles des ouvrières de cette fabrique.
  • Prendre les navettes pour aller à Rouen se promener puis assister aux spectacles et au feu d’artifice
  • Garder sa bonne humeur malgré cette météo difficile, notamment au cours du repas au milieu du séjour très bien arrosé … par une pluie battante !
  • Faire une super randonnée qui nous a permis de découvrir les beaux paysages environnant de St Martin de Boscherville dont une vue exceptionnelle sur l’Abbaye.
  • Assister dans une très bonne ambiance au départ des bateaux le long des berges de la Seine, merci aux courageux partis très tôt qui ont gardé des places de choix pour les amis.
  • Exprimer à Huguette et Jean-Paul toute notre amitié suite au problème survenu sur leur véhicule durant ce séjour.

Un grand merci à Jean-François et Marie-Renée pour cette semaine superbement bien organisée. Vivement la prochaine Armada !

Evelyne BLONDELLE

20190616 165128

20190611 104540


 

Organisée par Patrice Blandamour et Mauricette Laisney

« BEAU COMME UN CAMION » L’expression apparaît au milieu du XXème siècle.

Camion 1

A la base, on part d’une ironie car on ne peut raisonnablement pas trouver beau un camion.

Mais cette expression signifie bien, gracieux et beau ! Alors dans ce même sens, on utilise le mot camion pour amplifier, pour grossir l’importance de l’adjectif « beau ».

Quoiqu’il en soit, nos camions étaient beaux ! Et c’est sous le doux soleil de la Manche que Patrice et Mauricette nous ont accueillis chaleureusement sur le parking de Lessay. Ils ont encore une fois organisé de main de maître cette « Coupe de France Camions » et cette rencontre a vraiment été une grande réussite. Un groupe de 10 camping-cars, vingt adhérents heureux de se retrouver ou de faire connaissance, une superbe ambiance pour un week-end hors normes.

ET, pour commencer, le vendredi matin visites de la « Fromagerie Réo », puis des Ets « Jambon du Cotentin » avec dégustations pour pouvoir mieux cibler nos achats... Au programme deux folles après-midi karting avec pour finir un challenge pendant lequel les pilotes jeunes et… disons moins jeunes se sont affrontés vigoureusement.

Camion 2

Le samedi, les choses sérieuses ont commencé sur les 900 mètres de circuit, les pilotes-camions cette fois se sont confrontés avec rage dans les catégories, légers, cross et super-cross. Et puis l’après-midi, ce sont 80 camions qui ont envahi les rues de la petite ville de Lessay, dans un bruit de klaxon indescriptible.

Camion 3

Le dimanche, entre les demi-finales et les finales la parade des 80 camions s’est produite sur le circuit en faisant des figures et le tout dans un concert unique en son genre. Spectacle atypique dans un bruit assourdissant, dans une poussière indescriptible et d’énormes dégagements de fumée de pots d’échappement, fumée plus que noire, noire. OH ! La planète…………

Tant pis, c’était quand même trop bien les 🚛.  Merci Patrice, merci Mauricette.

Camion 4

Alain Gelineau-Françoise Lechauve