Le Pays d’Auge, traditionnel et insolite : un cocktail savoureux !

 Prenez 4 ami-es qui décident de faire découvrir la région où ils vivent, ajoutez une large dose de générosité, de la bonne humeur, puisez dans vos relations personnelles et passez un accord avec le soleil : vous obtenez le cocktail dégusté par 13 équipages emmenés par Pascale et Joël, Josiane et Jacky du 9 au 18 Mai.Tout d’abord, plantons le décor : le pays d’Auge est situé en Normandie, il est délimité par la Touques à l'est, la Dives à l'ouest, la Côte Fleurie au nord et les collines d'Argentan au sud. L’accueil se tient sur la propriété de M. Charbonneau à Moyaux. Le pot d’accueil est offert par la maison et c’est sous les pommiers que nous dégustons, cidre, jus de pommes et toasts de terrine à la gelée de pommes !

groupe_accueil.jpeg

L'accueil chaleureux chez M.Charbonneau

Le lendemain Mardi est consacré à la visite du Zoo de Cerza. Ici plus de 1500 animaux sauvages vivent paisiblement en semi-liberté sur 70 hectares de forêts et vallons. Nous partons à la découverte de 120 espèces originaires des 5 continents à travers 2 circuits de visite pour observer les animaux dans des conditions naturelles. Mercredi, nous voici à Orbec pour visiter une des dernières champignonnières naturelles de France, installées dans des anciennes carrières. C’est à partir des années 1930 que les 8 000 m² de galeries ont changé de vocation, pour être consacrées à la culture du champignon. Olivier et Stéphanie en sont les actuels exploitants. Mais ce lieu est aussi chargé d’histoire : En août 1944, pendant les bombardements, jusqu’à 2 127 personnes ont trouvé refuge dans cette carrière.

Le soir c’est la commune de Saint Cyr du Ronceray qui nous accueille, gracieusement, sur le terrain de la salle polyvalente. Les pizzas, le pain et l’accueil des commerçants locaux sont appréciés de tous, encore un bon-point pour l’organisation ! L’après midi, c’est à pied que nous nous rendons à la distillerie Groult. L’histoire de cette exploitation familiale débute au XIXème siècle où la production de pommes et de cidre y est déjà traditionnelle. Au fil des générations, les fabrications acquièrent leurs lettres de noblesse : médaille d’or au premier concours général agricole de 1890, présence sur les tables des plus grands restaurants (dont celui de la Tour Eiffel).

groupe_Calva.jpeg

Des chaix impressionnants !

Mais que serait un circuit dans le pays d’Auge sans passer par la case fromage ? Symbole de la France, le Camembert fait partie de notre quotidien gourmand. En créant la Maison du Camembert le musée rend hommage à Marie Harel sur les lieux historiques de la naissance de ce grand fromage !

 groupe_camembert_2.jpeg

A Camembert !

Après une riche dégustation, ce jeudi, direction Mont Ormel où se déroula une page de la bataille de Normandie. Ici, entre les 18 et 22 août 1944 se joua l’issue de la seconde guerre mondiale. La Première Division Blindée Polonaise du Commandant Mazek, ferma la dernière route de la « poche de Falaise » à la VIIème armée allemande et contribua, de façon décisive à sa destruction, hâtant ainsi la libération de la France.

Sans transition encore, juste 12 kilomètres, nous sommes attendus à Tortisambert à la chèvrerie où Vincent et Léa nous permettent d’assister à la traite journalière. C'est avec plaisir que nous sommes accueillis dans cette exploitation laitière caprine. Le soir, tranquillement installés sur l’aire de camping cars du Billot, (gratuite et fort bien équipée) nous dégusterons, un verre de cidre à la main, les fromages offerts par Léa … Vendredi nous nous rendons au Haras d’Ecajeul qui pratique l’élevage des chevaux qui nous sont présentés les uns après les autres. Créé en 1947, cet établissement est situé en plein cœur du Pays d’Auge, l’une des meilleures régions pour l’élevage de chevaux. Le dialogue avec les propriétaires se poursuit autour d’un goûter confectionné par la maîtresse des lieux ... sous les pommiers comme il se doit en Normandie !

Samedi c’est au Château de Crèvecoeur en Auge que nous avons rendez vous aujourd’hui. Au début du XXè siècle deux jeunes chercheurs Conrad et Marcel Schlumberger, inventent une technique de prospection minière. En 1970, leur famille choisit le Château de Crèvecoeur pour y installer un musée et retracer leur épopée. C’est à travers une balade théâtralisée que nous découvrons l’histoire médiévale du Château : entouré de douves, il a conservé son plan d’origine en deux parties. Dans la basse-cour sont regroupés les bâtiments agricoles : la ferme, le colombier, la grange et la chapelle. Dans la haute cour, le manoir d’habitation du XVè siècle est protégé par une haute muraille.

groupe_Creve_coeur.jpeg

Après une nuit tranquille sur l’aire du Billot, dimanche, nous sommes attendus dans un autre château, celui de Vendeuvre construit en 1741. Descendant des comtes de Flandre, la famille est installée dans la région depuis le XIIIè siècle. Après un repas au restaurant du château, la journée se poursuit avec la visite du Château parfaitement décoré : le mobilier d’époque ayant été mis à l’abri avant la dernière guerre mondiale ! Mais c’est à l’orangerie du Château que le plus surprenant nous attends : la première collection mondiale de mobilier miniature. Réunis dans des vitrines entièrement décorées, ces collections, y compris d’argenteries, sont l’expression d’un savoir faire exceptionnel !

Partons à présent à Saint Pierre sur Dives où demain lundi se tient le grand marché hebdomadaire sous la halle du XIè siècle, incendiée en juin 1944 et fidèlement reconstruite, la charpente en chêne comporte 290 000 chevilles en châtaignier ! A l’extérieur, sur l’immense champ de foire nous retrouvons avec joie notre productrice de champignons. Volailles vivantes, produits frais, fruits et légumes, fleurs et plantes, textiles et même engins de chantiers, tout ici s’étale et se vend ! Mardi c’est le cabaret « Le Chaudron Magik » installé à Ouilly le Vicomte, à un jet de pierre de Lisieux, qui nous attend pour partager le cochon grillé et un fabuleux spectacle digne des salles (obscures !) parisiennes ! Calembours, histoires drôles et parfois grivoises, chansons et spectacles transformistes et classiques font de ce moment une récréation gaie et colorée de paillettes et de plumes ! Les scénettes se multiplient à l’envie et les participants sont souvent mis à contribution. Bravo à Gérard et à Patrice pour s’être prêtés naturellement au jeu ! Les camping caristes ne sont pas bégueules !!!

groupe_chaudron.jpeg

En passant la nuit sur place, nous jouons la sécurité, d’autant qu’un orage vient, vers 21h, rafraîchir les véhicules et leurs occupants. Soleil dans la journée et quelques pluies la nuit : chapeau (de paille) les organisateurs ! Et voici que le dernier jour se profile. Mercredi, nous visitons avec une guide la ville de Lisieux et la Basilique. Si cette ville est aujourd’hui connue dans le monde entier, grâce à Sainte-Thérèse, sa fondation remonte à des temps bien plus anciens. Dès l’époque gallo-romaine, ses habitants s’appelaient les « Lexovii » et sont devenus aujourd’hui les Lexoviens.

Grâce à « Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face » la ville accueille ainsi plus de 1 million de visiteurs par an. Mais il nous reste un dernier métier à rencontrer : celui d’artisan briquetier. C’est à Glos à 5 km de Lisieux qu’est donc installée l’une des dernières briqueterie traditionnelle de Normandie. Voici la fin d’après midi qui s’annonce et avec elle la fin de cette sortie qui nous a vraiment permis de mieux connaître ce coin de Normandie en rencontrant tout à la fois, des paysages, des architectures, des artisans, des traditions bien ancrées ou insolites !

Un grand MERCI aux organisatrices et organisateurs, Josiane et Jacky, Pascale et Joël, pour cette sortie qui n’ont ménagé, ni leur temps ni leurs savoirs, pour nous offrir ces moments généreux et colorés !

Yves et Nelly BERTRAND


 

 

23 équipages ont participé à la sortie « Carnaval de Cholet » organisée par Huguette et Jean Paul Gordien. Tous les participants ont été accueillis sur le parking de Cholet d'où nous avions un arrêté municipal pour nous garer.

Cholet Jardin du Mail 1

Cholet, ville du Maine et Loire, commune principale des Mauges dont la population s’élève à environ 60000 habitants. Ville très agréable avec ses superbes jardins, ses magnifiques infrastructures, son marché où nous trouvons des produits de qualité, oui, une ville où il fait bon vivre.

Dimanche 1er mai :

Le carnaval, nous avons pu voir les différents carnavaliers préparer leur char avant le grand départ ; L’après- midi nous nous sommes rendus au bord de l’avenue pour contempler le majestueux défilé des chars préparés avec minutie par de nombreux bénévoles, et, bien-sûr le tintamarre de la fanfare qui sans elle ne serait pas un carnaval. Pour terminer cette fabuleuse soirée, sommes repassés par la fête foraine où certains se sont initiés à la pêche aux petits canards.

20220430 212454

Lundi 2 mai :

Nous nous sommes rendus au musée du Textile où là, un guide nous a expliqué l’histoire centenaire de la fabrication des petits mouchoirs rouge de Cholet et ainsi présenté le métier qui les fabrique ainsi que le musée aux anciens métiers. Nous nous sommes rendu compte de la difficulté et de la pénibilité du travail. Petit mouchoir rouge emblème de la ville depuis 2003. Après la visite nous nous dirigeons vers le camping de Clisson d'où nous avons pu faire une balade dans la petite ville. Nous avons pu y visiter l’église notre Dame, le château et les halles.

20220502 111759

Mardi 3 mai :

Nous quittons Clisson pour nous diriger vers le Château de Tiffauges appelé château de Barbe Bleue en référence au surnom de Gilles de Rais compagnon d’armes de Jeanne d’Arc. Nous avons assisté à des spectacles et animations.

20220504 142543

Mercredi 4 et jeudi 5 mai :

Le Puy du fou. Visite libre dans ce parc élu meilleur parc du monde. Le parc évoque entre autres la guerre de Vendée, événement marquant de la région. Le soir un spectacle grandiose nous a été présenté où le pianiste et la violoniste se retrouvent pour célébrer leur amour éternel dans une féerie d’eau et de feu : c’est : les noces de feu.

20220505 152108

Vendredi 6 mai :

Retour sur Chollet où une balade en ville s’impose en passant par l’atelier de fabrication de savon artisanal, ensuite nous nous sommes dirigés vers la mairie où se trouve un superbe jardin à l’intérieur.

Samedi 7 mai :

Petit approvisionnement au superbe marché des halles où nous trouvons des produits de qualité.

L’après-midi visite de l’église et le carillon du Sacré Cœur avec ses 49 cloches.

 Le soir carnaval nocturne où nous revoyons tous les chars illuminés et avons pu assister à la mise à feu du char carnaval sur la place du marché.

20220507 145718

20220508 001500

Dimanche 8 mai :

Nous quittons Cholet pour aller au parc oriental de Maulévrier. Plus grand jardin japonais d’Europe, ce jardin remarquable vous invite à la promenade et à la rêverie. Une petite visite guidée de nuit nous a fait découvrir de magnifiques reflets dans les bassins d’eau.

20220508 144519

Lundi 9 mai :

Château de la Houssaye, lieu magique pour tous les passionnés d’automobiles anciennes. C’est aussi un endroit où l’on transmet la permaculture. Un voyage sensoriel avec plus de 200 variétés de légumes, plantes médicinales et aromatiques.

monde jacques illustration

Nous avons terminé le séjour par un très bons repas au château où quelques participants nous ont présenté un spectacle de magie et une imitation de Bourvil.

Un grand merci à Huguette et Jean Paul qui nous ont organisé ce superbe voyage et qui ont mis une bonne dynamique dans le groupe.

Jacqueline et Rémi SIMON


 

Semaine de découverte de Cholet et de sa région, Les Mauges.

Du 31 avril au 09 mai 2022 et avec 23 équipages.

Carnaval de nuit

Cholet, Fleur d'Or 2019, est une ville dont on n'entend jamais parler et pourtant elle gagne à être connue sur le plan historique, religieux, architectural, festif et sportif. Son carnaval, étalé sur 2 week-end début mai, est à ne pas manquer avec la découverte des entrailles des chars, les concerts et les groupes d'orchestre qui se produisent dans la ville, sans oublier son grand marché avec ses halles et la visite de l'église du Sacré Cœur et la découverte de la ville vue des toits et de son carillon.

Cholet, c'est aussi une ville qui a marqué le monde du textile. Les grandes marques françaises y ont confectionné leurs articles. L'histoire de ce monde et celui du mouchoir de Cholet est très bien résumée dans son musée du Textile.

Musée du textile et de la mode Cholet 02 05 2022 1

Une balade à pied dans Clisson a permis la visite des halles, du château, la traversée du vieux pont sur la Sèvre Nantaise et la visite du centre ville historique avec ses maisons anciennes judicieusement restaurées qui nous transportent dans un village italien.

Une initiation aux vins d'Anjou et du Val de Loire avec dégustation, organisée au camping de Clisson, a ravi les papilles des participants.

Initiation vin danjou

Sur le site de Tiffauges, nous avons découvert l'histoire du château de Barbe Bleue.

Sur place nous avons assisté à des animations médiévales avec machines de guerre d'époque et visite du château.

Une escale de 2 jours au Puy du Fou, nous a permis de profiter de toutes ses animations, nouvelles et anciennes, en journée et de son spectacle nocturne, Les Orgues de Feu.

04 05 2022 Puy du Fou 15

A Maulévrier, nous avons découvert le plus grand jardin oriental d’Europe, visite de jour et de nuit avec ses récits et contes japonais.

Nous avons visité le château de la Houssaye avec son parc, son jardin en permaculture et ses collections privées. (jouets, vélos, motos, véhicules anciens, équipement de garage et tout objet de collection d'après la guerre).

Musée Véhicules anciens

Le final de ce séjour s'est déroulé dans ce château par un merveilleux dîner avec un mini spectacle réalisé par 2 phénomènes du club, Jean-Paul et René.

Remerciements aux organisateurs Huguette, Jean-Paul et Jean-Louis et a tous les acteurs du séjour.

Très bonne planification et synchronisation des visites, aucun grain de sable durant le séjour, mécanique bien huilée.

Remerciements également à Mr Bourdouleix, maire de Cholet, et Mr Jeanneteau, président du Carnaval, pour la mise a disposition d'un parking à quelques pas du centre ville pour ces 2 week-end.

Laurent Wieczorek


 

Cette sortie était concoctée par Alain et Sylvie Darroman

Le Domaine viticole du Maine Périn nous a proposé un pot d'accueil !

Au programme de cette semaine très conviviale, nous nous sommes déplacés en minibus (un confort non négligeable).

Groupe

À Cadillac, nous y avons fait le marché, un petit resto sympa et la visite du Château.

Château Cadillac

À Captieux visite du musée des outils anciens et de matériel agricole proposé par le CAT.

Avec défilé de bœufs gras et sa suite folklorique.

Boeufs Gras 

Visite guidée de Saint-Macaire puis balade à Verdelais avec sa basilique surmontée d'une belle vierge dorée.

Ah le Sauternais! Quel vin prodigieux. Dégustation au Domaine du Pistoulet après avoir entendu Brigitte (propriétaire) nous présenter sa façon particulière de travailler à l'ancienne.

Grande journée à Bazas pour les Bœufs Gras : la pesée, le grand défilé des bêtes et d'un groupe de danseuses et d'échassiers.

Echassiers

Sylvie a proposé un pot-au-feu maison ; participation de tous dans la bonne humeur. Hummm!

8h30 Petit déjeuner royal : steak haché et verre de vin et ce dernier jour repas dansant très bien animé par Karine. 

Diner

Tous sont répartis réjouis et pleins de souvenirs, sans compter l'amitié d'Alain et Sylvie qui donnent beaucoup de leur temps pour nous faire plaisir.

         Chantal Lacombe


 

Groupe

Bienvenue dans le Vexin Normand, où nous sommes 13 camping-cars à sillonner ce territoire historique entre royaumes de France et d’Angleterre. Nous débutons par l’Abbaye de Mortemer située dans la forêt de Lyons, pour découvrir le chemin parcouru par nos ancêtres, les Ducs de Normandie.

Mortemer

 A quelques kilomètres de ce dernier, nous découvrons Lyons-la-Forêt, petite commune de 712 habitants, très touristique où Jean Renoir et Claude Chabrol y ont tourné plusieurs scènes pour les films de Madame Bovary.

Accueillis ensuite par un couple jeune comme nous, nous dégustons une crêpe avec bolée de cidre et sous le parasol ! puis terminons la soirée avec une crêpe garnie et charlotte aux noix ….Ce propriétaire, passionné d’objets très anciens, nous invite à découvrir ces merveilles : barattes en verre, pots à lait, etc….

Ferme de Rome

Une petite halte au domaine de Merval, lycée agricole professionnel où le « neufchâtel » et bien d’autres produits y sont fabriqués, entre autre le « calvados »….  Petite et renommée, Gournay en Bray, ville de 6000 habitants nous surprend par ses lieux historiques et ses activités où de nombreux touristes viennent s’y perdre.

Gournay

Nous faisons ensuite la visite du château à Heudicourt, datant de l’époque mérovingienne de Dagobert. Ce château fut racheté par le comte Estève sous Napoléon et il restera dans cette famille.

Nous continuons notre périple à Gisors, et visitons la forteresse datant du XIème siècle, construite sur une immense motte imposante de terre. Nous avons été stupéfiés de visiter la léproserie, chapelle dessinée à l’intérieur par le peintre DADO, célèbre artiste contemporain.

Château Gisors

Nous partons à Vesly pour être accueillis par un passionné du soufflage de verre avec démonstration à l’appui de son travail.

Notre périple continue vers Giverny, agréable petit bourg normand où vécu Claude Monet. Ses jardins sont une explosion de toutes sortes de fleurs, magnifique à voir.

Giverny

Le château Gaillard, site vieux de 800 ans, construit par les rois de France et d’Angleterre nous interpelle sur les nombreuses guerres engendrées par ces derniers. Afin de nous permettre de nous interroger sur ces sites, un après midi libre convient à tous pour marcher et surtout pour trouver les dernières photos du quiz.

Château Gaillard

Nous terminons ce périple pour visiter le Rucher de Cantiers, où bourdonnent des milliers d’abeilles et surtout, fait très rare, un déjeuner terrasse pour déguster un excellent hamburger. Ce séjour prend fin chez un artisan girouettier avec démonstration à l’appui et bien sûr nous ne pouvions clôturer ce très agréable voyage sans nous restaurer dans une auberge.

Nadine LIARD