Mid week

Comme prévu, l'accueil par Karine et Patrice responsables du terrain de Camping de la Risle à été très chaleureux.

Notre séjour sous le soleil a permis à chacune et chacun de vivre à son envie et à son rythme. La randonnée pédestre, guidée par Patrice a permis de découvrir la nature particulière de ce beau coin de Normandie. La piscine couverte et chauffée, le terrain de boule (usé par les adhérents du 3 C) , la pêche sans poisson, les balades à vélo et les jeux de sociétés ont été aprécié de tous. De plus, notre initiation au golf, à permis à chacun (d'essayer)de  taper la balle, merci à notre professeur julien pour sa patience. Bravo à notre couple gagnant, Christiane et Marcel, pour leur résultat au parcours en 3 coups, récompensé par une balle de golf chacun. Et bien sûr, Yves qui avait délaissé sa trompette pour le lancé de balle. Notre repas de clôture, toujours dans la bonne humeur à permis de terminer notre séjour en beauté.

Merci à toutes et tous pour ce sympathique mid week. Nadine et Michel.


 

Fete music 2019

C'est le week end du 9 juin que s'est tenue la traditionnelle Fête de la Musique du 3C,

organisée sur notre base de loisirs aux Lilas de Morieux.

Grosse affluence pour cette nouvelle édition qui reçu comme à l'accoutumée le Jazz band d'Alfortville présidé par notre ami Christian, accompagné de ses talentueux musiciens il a pu interpréter un répertoire varié et joyeux donnant à ce coin de verdure, au coeur de la Suisse Normande, un éclat tout particulier ! Merci à tous les participants, aux musiciens et bien sûr à toute l'équipe qui anime notre base de loisirs pour leur présence et leur dévouement !

Music 2019


 

Inauguration arbre Jean

La veille de la fête de la musique le Club a décidé de rendre un hommage chaleureux à Jean Tardif, décédé un an auparavant.

Tous les participants de ce week end sur notre base de loisirs, se sont donc retrouvés le samedi après midi pour inaugurer un arbre en mémoire de Jean. Dans son discours, Alain Gélineau Président du CCDF, a souligné tout l'apport de Jean en faveur du 3C qu'il présida de 2009 à 2017. "Notamment tout ce qui concerne l'organisation du Club. Gilbert Bredel (Président de 2003 à 2007) avait porté le club sur les fonds baptismaux et Jean lui donna l'architecture achevée dont nous bénéficions aujourd'hui. La longue amitié que j'entretenais avec lui, tout ce que nous avons partagé, faisait de Jean un ami véritable dans tous les sens du terme. Que cet arbre planté ici salue son action en faveur du camping en général et des camping caristes en particulier !"

Yves Bertrand, Président actuel du 3C, plaça son intervention sous le signe de l'optimisme "car Jean n'aurait pas aimé nous voir pleurer !" Il choisit aussi de dire sous plusieurs formes MERCI à Jean pour tout ce qu'il nous a apporté, que ce soit en faveur des voyages en CC que dans la multitude d'activités, notamment celles se déroulant aux "Lilas de Morieux" lieu qu'il affectionnait particulièrement. "Pour le Club, tu voyais plus loin et plus haut que nous et cela te donnait une autorité naturelle que nous respections pleinement !" Pour conclure il cita Paul Eluard : "il ne faut pas de tout pour faire un monde il faut du bonheur et rien d'autres !" 

Inaug Arbre Jean 2

Cette manifestation fut aussi l'occasion de témoigner une nouvelle fois notre affection à Rolande en associant Mauricette et Jean Pierre qui avaient tenu à être présents ! "Longue vie donc à ce bel ERABLE DU CANADA dont Jean appréciait les couleurs changeantes de sa parrure !"


 

 

Fete Euro 2019JPG

Pour les 20 ans de la Fête Européenne du Camping-Car, Albi s'est habillée de ... Gris ! Certes la rime est là mais les adhérents du Club ont eu bien froid ! Et pour couronner le tout, la pluie s'est aussi invitée ... Fort heureusement comme le montre la photo des participants du 3C, la bonne humeur a pallié aux caprices de la météo et tout le monde a participé, avec bonheur, à ce grand rendez-vous annuel.


 

Andalousie 1

L’ombre dure d’un après-midi de juillet découpe sur le mur chaulé de blanc la silhouette d’un nid de cigognes. Dans les demeures, hommes et plantes somnolent au creux de l’intimité verte des patios. Au bout de la ruelle où résonnent les sabots d’un pur-sang andalou viennent mourir en silence les vagues d’une mer d’oliviers. Tandis qu’au creux d’un sanctuaire une vierge aux larmes de cristal se drape d’or et de pierreries, là haut, sur la crête, l’austère écrin d’une forteresse maure enveloppe d’une dentelle d’arcs le bassin où murmure, en scintillant, un discret filet d’eau.

(Texte repris sur « guides Mondeos »)

Si ! Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir partir en Andalousie. En effet, suite aux nombreux désistements, nous n’étions plus que 7 équipages, donc insuffisant pour Orcada qui demande un minimum de 8 camping-cars. Ce sont nos accompagnateurs, Béatrice et Joël qui ont réussi à convaincre un couple de se joindre à nous lors du dernier salon auquel ils avaient participé et ont ainsi pu sauver notre voyage. 

Le rendez-vous au Camping de Santaella dans la région de Cordoue était très accueillant. Le lendemain c’était la visite Cordoue bien sûr et de son impressionnante Mezquita-Catedral, cette cathédrale au milieu de la mosquée, mélange de religions et de cultures, musulmane, juive et chrétienne qui donne à réfléchir. Dommage d’Orcada n’est pas trouvé intéressant de mettre au programme la Madinat al- Zahra. 

Ensuite Grenade où nous avons déjeuné sous un patio en écoutant des chants typiquement espagnols interprétés par des étudiants d’une Université de Grenade et nous avons tous acheté leur CD évidemment. L’après-midi visite de l’Alhambra sous un orage, ce qui nous a permis d’acheter le parapluie que nous n’avions pas encore….. au double du prix……. Encore un souvenir ! Mais l’histoire de l’Alhambra est envoûtante, ses palais, le Généralife, le Sérail et aussi les jardins.

Ne passons pas sur l’incontournable « FLAMENCO » dans le quartier des grottes du Sacro Monte.

Puis, route vers Nerja et le Balcon de l’Europe, très agréable station balnéaire….. avec de nombreuses boutiques pour se faire plaisir ; une journée de vacances avant notre arrivée à Ronda, une visite de la ville et bien sûr de ses célèbres arênes, les plus anciennes d’Espagne avec une petite guide adorable.

Direction Tarifa pour découvrir les secrets du dressage de taureaux dans un élevage, activité typiquement andalouse. Dans l’après-midi certains d’entre nous ont « fait la belle » et prirent le bateau pour une escapade à Cadix.

Et c’est Jérez de la Frontera où nous assistons à un magnifique spectacle équestre présenté par la prestigieuse Fundacion Real Escuela Andaluza del Arte Ecuestre, figures souvent impressionnantes, un très beau et riche moment suivi d’une visite à la célèbre Bodega Gonzales Byass « Tio Pepe » avec ses vieux chais et une dégustation qui tombait bien si l’on peut dire.

Pour terminer, deux jours à Séville, créatrice de mythes comme Carmen, Don Juan et la fameuse Féria d’avril reportée au mois de mai pour notre plus grande joie, nous avons pu profiter de l’ambiance lors de notre journée libre, non sans être retournés sur cette somptueuse Place d’Espagne commentée la veille par une guide qui avait emmenés, en passant par les ruelles, jusqu’à l’impressionnante Giralda et sa cathédrale, le plus grand édifice de la Chrétienté après Saint Pierre de Rome. Dans cette cathédrale se trouve l’imposant monument à la gloire de Christophe Colomb : quatre hommes portant un cercueil dans lequel les os du navigateur sont supposés reposer…..

Température à Séville : 39 degrés alors que nous avions eu de la neige à Ségovie en descendant.

Andalousie 2

Terre phénicienne et arabe, l’Andalousie fascine. Son passé mauresque, le baroque de la chrétienté , le goût pour la fête et le frisson lors des corridas. Muchas gracias.

Alain GELINEAU et Françoise LECHAUVE