Ce sont 15 équipages qui se sont retrouvés à DONZERE à quelques kilomètres sous Montélimar, sous un beau soleil, tous ravis de retrouver des copains ou de lier de nouvelles connaissances. Le soleil nous le voulions, nous l’attendions avec impatience car l’été en Normandie se faisait un peu attendre. Notre souhait de soleil tout au long du séjour a été largement exaucé, voire même un peu trop !

Le séjour a débuté par un très joli petit marché provençal qui nous a permis d’acheter nos premiers fruits et légumes de Provence, des olives, des fromages de chèvre etc.... L’après-midi les Amis du Vieux Donzère nous ont commenté une visite très intéressante au bord du Rhône et du barrage, puis à travers la vieille ville, avant de nous offrir sur la place du village entourée de platanes l’apéritif. Le séjour commençait très bien avec un excellent diner au Restaurant « l’Atelier du 7 » où l’apéritif nous a été offert par la Municipalité. Merci à La Municipalité de Donzère pour son accueil et la gentillesse des Membres dévoués de l’Association.

Groupe Drome Lubéron 2

Le lendemain visite de la Garde Adhémar et de son célèbre jardin, puis Valréas nous a accueillis pour la Fête de la Nuit du Petit Saint Jean. Merci à la Municipalité de nous avoir offert des places assises pour assister au superbe spectacle où les trompettes pontificales ont résonné dans la nuit pour accompagner les personnes costumées, acteurs d’un soir.

Le circuit s’est poursuivi vers Nyons ou Barjavel enfant du pays disait « la seule différence entre Nyons et le Paradis, c’est qu’à Nyons on est bien vivant ». M. et Mme ROCHEVILLE et leurs enfants nous ont accueillis pour deux jours. M. ROCHEVILLE nous a conduits au milieu des oliviers et des vignes pour nous expliquer en détail la culture de ces deux produits. S’ensuivit une dégustation très appréciée par tous. Bien informés de la culture de l’olive il nous fallait découvrir les Vieux Moulins à Huile et la Scoutinerie pour connaitre tous les secrets de l’huile d’olive, sans oublier la visite commentée de la ville très enrichissante.

Nous avons quitté Nyons à regret, pour Grignan. La visite du petit village provençal miniature nous a tous séduits avec les scénettes autour du cinéma et plus particulièrement les films de Fernandel. Les souvenirs de notre enfance remontaient alors dans la tête de chacun. La visite du château où séjourna notre célèbre Marquise Madame de Sévigné nous permis de découvrir un magnifique panorama depuis la terrasse malgré une forte brume de chaleur. Nous nous sommes réfugiés sous les arbres du parking de la Rochecourbière pendant 3 jours pour échapper aux fortes chaleurs, nous permettant de visiter ainsi Taulignan et son extraordinaire musée de la soie où nous avons découvert tous les secrets de la sériciculture : du cocon au tissu ; le musée de la Truffe à Saint Paul les 3 châteaux, et enfin une productrice de lavande qui nous a révélé tous les secrets de la production de l’huile essentielle de lavande et de ses dérivés.

Fatigués par les fortes chaleurs, nous avons trouvé refuge au Camping de Tulette. La piscine a permis à tous de reprendre des forces pour continuer le parcours, après la visite du surprenant château de Suze la Rousse, Vaisons la Romaine et ses vestiges nous attendait, puis la visite de Pernes les Fontaines et de ses nombreux musées. Le parcours ensuite a alors pris des couleurs avec la visite du Colorado de Rustrel. La propriétaire Mme MONGE a eu la gentillesse de nous offrir l’hospitalité dans un champ, nous permettant ainsi après la visite commentée du lavage des ocres, de profiter du site extraordinaire pour une balade sublime pour une partie du groupe, pendant que l’autre groupe se rendait à APT pour découvrir et gouter les fruits confits. Profitant de l’espace à notre disposition nous avons organisé un diner champêtre très apprécié de tous. Reposés par une nuit fraiche et au calme nous avons gagné Saint Saturnin les Apt où un petit groupe a suivi Brigitte pour une très belle promenade rando avec de jolies vues, puis enfin nous voilà à GORDES que nous voulions absolument voir, hélais quelle déception une ville qui n’apprécient pas les camping-cars. Heureusement Roussillon nous attendait pour une très jolie visite dans son parc où la nature sculpte chaque jour les paysages extraordinaires. La visite de l’OKHRA a permis à chacun de comprendre le métier difficile des « ocriers ». Enfin nous avons gagné LOURMARIN pour notre diner d’adieu chez une productrice d’Herbes de Provence biologique. Le stationnement difficile a été compensé par un moment convivial avec un bon diner, mais grosse déception pour les organisatrices Evelyne et Brigitte car la propriétaire n’a pas assuré les prestations attendues ! 

Sans les 6 amis contraints de repartir un jour avant, nous nous sommes dirigés vers le camping rural de CUCURON où un accueil chaleureux nous a été offert. Le bain dans la piscine naturelle alimentée en eau de source a été une découverte pour plusieurs d’entre nous mais quel bonheur et quel souvenir avant de découvrir ce joli petit village et son célèbre bassin entouré de platanes centenaires.

Tout était au rendez-vous comme vous nous l’avez très gentiment dit : les paysages magnifiques et colorés, les cigales et le soleil quoiqu’un peu trop fort tout de même !, merci à tous pour votre participation et votre confiance.

Evelyne et Dan Blondelle


 

Du 12 au 28 juillet 10 équipages ont participé à l’édition 2019 du plus grand « pardon » de Bretagne.

Tous les 6 ans, sur un parcours de 12 km, les pèlerins sont revêtus de leurs plus beaux habits. Portant bannières et croix d’or et d’argent ainsi que le reliquaire de Saint Ronan, c’est sous un soleil de plomb que plus de 3 000 personnes ont repris le tracé ancestral, empruntant chemins privés, ponts de fortunes ou routes plus récentes. Bravo aux valeureux marcheurs du 3C et chaleureuses félicitations à Odette et Hubert qui ont vaillamment effectué le parcours dans son ensemble !

1 Troménie 1jpg

Mais bien sûr, un voyage organisé par Catherine et Jean, ne peut se réduire à une seule manifestation, fut elle d’importance. Aussi, ce séjour a aussi permis de visiter tour à tour, le musée du fameux Pâté Hénaff à Pouldrezic puis une conserverie artisanale, une cidrerie et une brûlerie de café. 

Le superbe beau temps permis ensuite de découvrir la Pointe du VAN et sa jumelle la Pointe du RAZ en apercevant Ouesssant et Sein évidemment ! La mer encore et ses richesses, avec la criée de Plouhinec et ses ventes de crustacés péchés le matin même et vendus en direct sur le quai, sans aucun intermédiaire ! La fraicheur des produits … au meilleur prix !

Revenus plus au milieu des terres de Bretagne, visite commentée comme toujours, du Château et du parc de Trévarez construit à la fin du 19éme siècle, bombardé en 1944, incendié et sauvé de l’effondr Par sa charpente métallique … aujourd’hui propriété du Département il est classé et son jardin est qualifié de « remarquable » un véritable enchantement propice à la traditionnelle photo de groupe !

2 Troménie 2JPG

D’un jet de pierre nous passons à Pleyben pour la visite de son monumental calvaire et sans transition à la redécouverte de l’histoire du chocolat où la dégustation en a ravi plus d’un(e) !!!!!

BrennelisJPGTrès instructif, nous visitons le chantier de déconstruction de la centrale nucléaire de Brennelis où le port obligatoire du casque rappelle « aux gars du bâtiment » leurs années de chantiers !

Deux éléments du patrimoine local nous restaient à découvrir : les remarquables « enclos paroissiaux » de Guimillau et de St Thégonnec. Fervents témoignages des richesses du passé où chacune des paroisses rivalisaient de création pour affirmer sa suprématie …

Deux musées encore : celui des monts d’Arrée avec le Moulin de Kérouat et la Maison Cornec à St Rivoal qui nous permettent de mieux appréhender, sous le soleil, la vie quotidienne dans cette partie de la Bretagne où il pleut … 300 jours par an !

Enfin nous visitons le site du Cairn de Barnenez, véritable « Mosolé de l’Armorique antique », avant d’atteindre Morlaix, son viaduc de 292 m de long et de 62 m de hauteur où file aujourd’hui le TGV Paris Brest !

Naturellement ce très agréable séjour s’acheva autour de galettes et crêpes bretonnes arrosées comme il est de bonne tradition par un cidre brut de belle qualité !

Merci très sincèrement à Catherine et Jean pour ce beau voyage dans le Finistère là « où tout commence » !!!!

Nelly et Yves


 

Du 20 juin au 07 juillet 2019

 Photo groupe 2

Vendredi 21 juin :

Pour notre 1ère journée, Baden-Baden, très belle ville dont les bâtiments majestueux, imposants annoncent la richesse.

Samedi 22 juin :

Pour aller à Salsbachwalden, nous traversons une belle forêt en empruntant la route des crêtes, très abrupte. Nous y visitons la cave Alde-Got avec un commentaire en français très apprécié, une dégustation de vins, suivi d'une découverte du village sous la pluie.

Dimanche 23 juin :

La route touristique nous mène au lac de Mummelsee où les plus gourmands ont dégusté une part de "forêt noire". L'après-midi s'est clôturée par la visite des sept cascades d'Allerheilingen.

Lundi 24 juin :

Après la nuit passée au camping, direction Freudenstad pour visiter la ville sympa, moderne, mais au stationnement difficile avant de se diriger vers le château de Hollenzollern. Bonne ambiance avec apéro et repas collectif.

Mardi 25 juin :

Visite du château de Hollenzollern sous un soleil de plomb : décor grandiose, panorama vertigineux mais visite intérieure avec un guide mais en allemand !!!

Départ pour Thyssen-Krupp-Testturm, avec pour certains la visite de Rottweil, ville surprenante et remarquable, avant de rejoindre le camping.

Mercredi 26 juin :

Le matin, nous visitons la Brasserie KLOSTERBRÄU- ALPIRSBACHER BRAUWELT avec dégustation, ensuite nous traversons une région magnifique par ses constructions, ses massifs. Il fait un peu chaud.

Jeudi 27 juin :

Quelle merveille cette petite ville de Schiltach avec ses maisons à colombages. Nous avons découvert la vie des villageois grâce aux musées notamment l'Apothekenmuseum et sa très belle collection privée.

Quelques téméraires se sont rafraichis dans la rivière Kinsig.

Vendredi 28 juin :

Matinée au musée en plein air pour découvrir six fermes aménagées avec notre guide.

L'après-midi, visite d'une collection de voitures anciennes, superbes bolides, gâchée par l'odeur d'essence et la chaleur.

20190628 095450 1

Samedi 29 juin :

Notre périple se poursuit dans la ville de Villingen où notre guide nous fait découvrir son histoire et ses monuments. Dommage que le parking de la gare soit si bruyant.

Dimanche 30 juin :

Journée libre avec la possibilité de visiter Rottweil, Schewenningen et son musée de l'aviation, le musée de l'industrie horlogère et pour terminer la journée restaurant.

Lundi 1 juillet :

Nous partons pour l'aire de service de Sankt Georgen, ensuite nous visitons le musée de la Forêt Noire à Triberg, beaucoup de "coucous", d'automates musicaux. Puis nous nous dirigeons vers les très belles cascades très pentues (163 m de hauteur), difficiles à gravir pour certains.

20190702 132819

Mardi 2 juillet :

Départ pour Schonach pour la visite du plus grand "coucou" du monde puis direction Fürtwangen où nous empruntons une belle route de moyenne montagne pour aller à la source de la Breg à proximité de la chapelle de Martinkapelle.

Mercredi 3 juillet :

C'est la découverte du très beau musée de l'horlogerie à Furtwangen. Puis nous rejoignons le lac du Titisee et le télésiège du Feldberg. Dommage que le tour du lac se fasse en partie sur la route et que nous n'ayons pas pu prendre le télésiège car il était trop tard.

Jeudi 4 juillet :

Journée de repos bien employée par tous.

Vendredi 5 juillet :

Magnifique découverte des chutes du Rhin sous le soleil.

20190705 124629

Samedi 6 juillet :

Nous terminons ce voyage par le magnifique parc de l’Ile de la Mainau, un enchantement.

Merci à tous pour avoir contribué à la réussite de ce voyage.

Nicole et Philippe

Ce compte rendu est un extrait du carnet de voyage réalisé par les participants.   


 

Rassemblement organisé par le Camping Club de France.

 Bien sûr, c’est sur le Camping de la « Gautrelle » que nos 20 camping-cars étaient basés pour cette semaine de vacances à l’abri des pins et les pieds dans le sable.

La Gautrelle 2

Promenade en mer pour le premier jour faisons le tour du célèbre Fort Boyard avant de faire escale sur une autre île, Aîx à l’extrémité de la presqu’île de Fouras. Napoléon y séjourne une semaine du 9 au 15 juillet 1815 après avoir abdiqué et quittera à jamais la terre de France.

Une journée au Château de la Roche Courbon, situé au cœur d’une forêt millénaire, ce site protégé cultive un art de vivre depuis le XVIIème siècle. Le marquis Jean-Louis de Courbon transforme en 1630 ce château fort en une élégante demeure classique. 

La gautrelle 3

Une autre journée bien remplie dans la Citadelle de Brouage, étoile de pierre au cœur des marais. Son histoire résonne du lent travail des sauniers, des va-et-vient des bateaux venus charger le sel, du pas des soldats montant la garde sur les remparts, des lamentations des prisonniers de la place forte déchue devenue prison. Richelieu, Mazarin, Marie Mancini et Louis XIV, Champlain que de noms connus retentissent dans nos oreilles durant ces heures passées dans les ruelles de la cité.

Nous passons la dernière matinée de la semaine autour du phare de Chassiron, la première tour à feu édifiée par Colbert en 1685 fut remplacée en 1836 par le phare moderne. Dressé comme un I au-dessus des falaises de la Pointe de Chassiron, il est visible jusqu’à 52 Km par temps clair. D’abord peint en blanc, on lui rajouta en 1926 3 bandes noires de 6 m de hauteur.

Ne passons pas sur le survol en hélicoptère, pour certains qui ont voulu admirer l’île vue du ciel, expérience toujours impressionnante et si agréable.

Toutes ces déplacements, nous les avons faits grâce à 5 mini-bus loués à La Rochelle, une nouveauté très pratique et sans doute à refaire.

Pour la petite histoire, Alain Gelineau, Président du Camping Club de France avait eu la bonne idée de délocaliser la réunion du Comité Directeur du CCDF, cette rencontre a donc eu lieu le mardi matin à la « Gautrelle » et cette innovation fut très appréciée.

La Gautrelle 1

Un ENORME merci à Régine, Secrétaire du Camping Club de France qui a brillamment organisé ce séjour. Encore une réussite comme à Mayan les autres années.

Alain Gelineau/Françoise Lechauve


 

Une belle balade avec une équipe formidable en ce début d’été 2019 où nous avions réuni 17 camping-cars.

Notre aventure a démarré à Avignon par une croisière gastronomique où nous avons pu découvrir Arles et ses arènes. Avignon, ville chargée d’histoire que chacun a pu visiter à son rythme.

A Saint Rémy de Provence, visite guidée de la ville avec un guide passionné et bavard. Puis nous avons mis les voiles vers les Baux de Provence, ses rues étroites et ses échoppes ainsi que la vue sur des paysages magnifiques puis le Moulin de Daudet. Ensuite nous avons tenu ferme la barre jusqu’à Nîmes pour profiter de ses jardins, des fontaines, des arènes et du soleil qui malgré le vent nous a accompagnés tout au long du voyage.

Aigues Mortes, l’occasion pour nous d’aérer un peu les vélos et pour d’autres de faire travailler le taxi avec les allers et retours.

Puis le Grau du roi et la Camargue profonde qui n’ont plus de secret pour nous. Nous les avons explorés à pieds, à vélo, en petit train, en 4x4, et même longés en bateau.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, cette randonnée s’est terminée dans une manade près d’Arles où l’on a découvert tout le travail des gardians organisé autour des taureaux sans oublier une inoubliable feria et un somptueux repas accompagné de Gardiane de Taureau.

Après deux belles semaines passées ensemble nous nous sommes quittés avec regret. Nous remercions tout notre groupe qui a contribué au bon déroulement de ce voyage.

Danielle et JF Lacroix

P1050665 1