Du 6 au 11 juin 2016

Les quatre équipages ont été accueillis le 6 juin sur l'aire de ARCAIS par Jacky et Doudou HUCHET sous un soleil radieux. Les informations concernant le lieu d'arrivée ont été précieuses pour trouver l'aire. Dès la présentation des équipages durant l'apéritif de bienvenue, la cohésion des participants a été acquise.

Après une bonne nuit de sommeil, dès 9 heures tous les participants étaient impatients d'enfourcher leur monture. Sous un beau soleil, nous avons commencé notre périple dans le marais sauvage de Saint Hilaire La Palud et son petit port. Après un retour aux campings cars, nous repartons l'après midi pour découvrir Danvix et la douce Sèvre Niortaise. Après cette bonne journée, repos bien mérité au bivouac.

Les participants étant frais après ce repos réparateur et piaffants d'impatience de découvrir le Marais Mouillé. Nous voici lancés à notre train de sénateurs vers Saint Georges de Rex par les chemins où nous découvrons moult canaux, conches et petits ports ainsi que de beaux lavoirs avant d'arriver en toute quiétude à l'asinerie de Saint Georges sous le bon encadrement de Jacky et Doudou . La vitesse convient à tous et chacun attend après les difficultés (petits ponts enjambant les canaux qu'il faut prendre avec de la vitesse pour les franchir)et les distances prévues sont bien choisies. Comme cela tout le monde y trouve son compte. La visite de l'asinerie fut très intéressante, les commentaires des propriétaires très détaillés sur l'utilisation du lait d'ânesse. Pour terminer , nous sommes allés dans l'enclos des ânes et nous leurs avons prodigués des câlins et les coquins en redemandaient. Tout le groupe était ravi de cette belle visite. Retour aux campings car pour reprendre des forces et rejoindre Coulon pour le bivouac.

balade vtc marais poitevin

 Ce matin, nous allons découvrir une autre face du Marais Poitevin. Notre balade va nous conduire vers le petit port de La Garette. Cela nous permet d'apprécier les aménagements sur piste de bois à travers le Marais afin d'éviter les routes à grande circulation. Les paysages sont sublimes et ce calme nous enveloppe et nous intègre à son mystère. l'ambiance est au beau fixe comme le temps et tout le monde rit à gorges déployées des plaisanteries qui sont lancées. Le retour vers le bivouac s'effectue par le Paradis, la Sotterie et le long de la Sèvre Niortaise. La joie se lit sur les visages. Après le repas réparateur c'est une visite à pied qui nous attend. La brasserie de bière "Tête de Mule" nous tend les bras et après la visite de la partie fabrication, c'est la dégustation qui nous tend les verres avec une pointe de fraicheur de bière. Au retour nous visitons l'ambassade du cacao et retour aux campings car.

Le vendredi, le temps est plus incertain mais nous partons de bonne humeur et de bon matin pour une quinzaine de kilomètres en direction de Magné en roulant le long d'une conches pleine d'ornières. Nous arrivons auprès d'un vieux pont levis et du Four du Pontet et nous repartons vers le bivouac. Comme tout le monde roule bien, Jacky nous propose une petite rallonge de 10 kms que tous acceptent de bon coeur ce deal. Nous arrivons juste aux campings car lorsque la pluie commence.

Après nous nous concertons avec Jacky concernant la balade en barque prévue l'après midi. Compte tenu des éléments, nous attendons 16 heures pour savoir si cela est possible, le loueur de barques étant d'accord pour éventuellement décaler la sortie en cas d'arrêt de la pluie. Mais les éléments sont contre nous et déclarons forfait pour la balade en barque. En fin de soirée, nous nous réunissons avec Jacky et Doudou pour faire le point sur ces 4 jours dans le Marais et nous nous déclarons prêts à recommencer avec Jacky et Doudou cette expérience dans le Marais et nous espérons qu'il y aura plus de participants car l'allure est calme et les distances très raisonnables et ce n'est pas Roger qui dira le contraire.

Merci à jacky et Doudou pour cette belle balade et peut être à l'année prochaine.

Alain et Martine BUSSY


Le lundi 5 septembre, 19 équipages se sont retrouvés à Tucquegnieux pour faire connaissance et prendre toutes les consignes, autour d'une bonne table (déjà connue).
Dés le mardi 9 h les choses sérieuses ont commencé.
Au cours de ce périple, les visites se sont suivies avec le Musée et les galeries d'une mine de fer (Aumetz, Neufchef), le dernier Haut Fourneau préservé par des bénévoles, le jardin des Traces sur la friche industrielle du site (Uckange), puis la visite théâtralisée de Thionville, le Château de Malbrouck et son exposition temporaire (chevaliers et samouraïs), le fort le plus important de la ligne Maginot (le Hackenberg), la visite libre des différents quartiers de Metz.
En allant rejoindre le parc animalier de Sainte Croix, les fresques de Sillégny et le Musée du sel de Marsal ont permis de faire des pauses sur la route un peu longue ce jour là.
La journée détente dans le parc fut réussie, la météo y ayant contribué.

 

Parc Ste Croix

Train Forestier

Avant d'aller prendre le train à vapeur d'Abreschwiller, un arrêt à Sarrebourg a permis de découvrir la ville et ses nombreuses statues.
Après le train, un tour de bateau sur le canal de la Marne au Rhin a permis d'emprunter le plan incliné d'Arzviller, avant d'aller terminer la journée à Fénétrange avec la ronde du veilleur de nuit.
La visite de la Citadelle de Bitche et la visite du Rucher du Moulin dEschviller ont ravi la plupart des participants, la partie Moulin à farine a eu moins de succès.
Les 26 personnes ayant visité l'usine Smart ne l'ont pas regretté (certains équipages avaient déjà visité en 2009), quant à la visite du Musée de la Faïence de Sarreguemines, ce fut un vrai bonheur.

Veilleurs de nuit

Smart

Le circuit s'est terminé par la visite du Musée de la mine de charbon à Petite Rosselle (Forbach), site reconstitué avec les machines utilisées lors de la fermeture du puits avec les explications d'anciens mineurs et le repas de fin pris dans une petite auberge perdue au milieu de la forêt.
Ce fut un voyage très agréable, qu'un équipage n'a pas pu terminer à cause d'un problème médical.
Merci à tous les participants pour leur bonne humeur et leur participation active.


Jacqueline Jack Gollay


Le samedi 10 septembre, 11 équipages se sont retrouvés à Hirtzbach pour un voyage de 20 jours en Allemagne.foret noire2016a1
Le Feldberg, sommet le plus haut de la Forêt Noire , les Chutes du Rhin,Le Parc de la Mainau à Constance,le musée de l'horlogerie à Furtwangen,le musée de la Forêt Noire et la Chute d'Eau de Triberg par ailleurs pays des coucous,l'Ecomusée de Gutach ,

le musée de la robinetterie Hansgrohe de Schiltach, le chateau des Hollenzollern, la brasserie d'Alpirsbach, les 7 cascades d'Allerheillingen,la cave ALDE GOTT de Sasbachwalden, Heidelberg, Nüdlingen où nous avons été accueillis par Mr le Maire en personne, Bad Kissingen, Weimar , Buchenwald , Iéna,Goslar, mine du Rammelsberg, Wernigerode Coblence , voici la liste des endroits les plus remarquables et remarqués de notre voyage.

Toutes les visites ont été effectuées dans la langue de Molière , ce qui facilitait la compréhension .

Grâce à l'aide de Christine( écomusée de Gutach), de John ( brasserie Alpirsbach) de Karine (cave de Sasbachwalden, de Sylvie, présidente du Comité de jumelage de Nüdlingen (Nüdlingen et Bad Kissingen) de Raymond (Goslar , mine de Rammelsberg et Wernigerode) nous avons pu apprécier la diversité des lieux visités.

Sans oublier, le repas Forêt Noire de Ackerloch , les truites et les pavés de cerf de Alpirsbach, le repas improvisé à Nüdlingen - table retenue par Mr le Maire  et les autres repas pris en binôme au cours des visites.foretnoire2016c3foretnoire2016b2

N'oublions pas aussi le recueillement lors de la visite du Camp de Buchenwald.

2 jours de pluie pour 20 jours de voyage.

Organisateur : Michèle et Roger Ruer


9 au 18 septembre : le Ch’ti tour,

Profitant pleinement de l’été indien, c’est sous un soleil resplendissant que c’est déroulé cette découverte de la partie de l’hexagone désormais appelée les Hauts de France. Au total ce sont 19 équipages réunissant 37 camping-caristes qui se sont élancés sur les routes de ch’Nord !

C’est à la Coupole à Helfaut que le rassemblement a débuté. Ce centre des nazis construit pour le lancement des V2 censés s’abattre sur l’Angleterre, abrite aujourd’hui un historial de la dernière guerre mondiale : à l’intérieur de ces énormes épaisseurs de béton, la température basse ajoute à la gravité des évènements, c’est ici que c’est joué l’issue du conflit. Impressionnant !

Plus joyeusement, est accolé à cet édifice, un planétarium où nous avons visionné en 3D, un film d’animation retraçant l’épopée de la conquête spatiale, réconciliant chacun avec les lanceurs d’engins !

St Omer et ses marais, la promenade en bacôve (bateau à fond plat) nous accueillait pour une grande journée au contact de la nature. L’eau, la faune et la flore locale, mais aussi les techniques de pêche, de culture, sans oublier l’exploitation de la tourbe, n’avaient plus grand secret pour nous ! La Maison du Marais fait bien les choses !

Bergue, sa ville fortifiée signée Vauban, son beffroi, (193 marches !) son immense marché hebdomadaire mais aussi ses frites et ses fricadelles étaient dégustés sans modération, avant que le carillonneur (multi casquette) nous emmène sur les traces du film aux 18 millions d’entrées : Bienvenue chez les ch’ti ! Commentaires, anecdotes, rires, rien ne manquait !

Puis Lille se dressait ! Le City tour nous permis de découvrir la ville et la métropole avant que des guides érudits, comme souvent, nous fassent découvrir les plus beaux bâtiments du Vieux Lille.

Chti tour1a

Place ensuite à Leward (prononcé Leouarde car dans le Nord on dit aussi des Wouagons et non des vagons) au Centre Historique de la Mine qui rassemble toute l’histoire de l’épopée du charbon : extraction à travers l’évolution des techniques mais aussi vie des hommes et des familles dans les cités minières. La rencontre (organisée !) avec un ancien mineur est à recommander : c’est un pur moment de bonheur, les échanges où alterne l’utilisation du patois servent adroitement à immerger l’auditoire au cœur même de la vie des corons !

Quant au repas pris ensemble au « Briquet » (du nom du casse-croute du mineur) les estomacs s’en rappellent encore avec gourmandises !

On connaît de Cambrai les fameuses « Bêtises », on sait moins les fortifications, signées Vauban, et encore moins de la guerre souterraine rendue possible par les Galeries de Contre mines construites à l’extérieure de la ville puis recouverte de plusieurs dizaines de mètres de terre pour les rendre invisibles !Chti tour2b

La dentelle, autre richesse du Nord, était à découvrir. C’est à Caudry que le groupe découvrait ce qui est appelé aujourd’hui « la dentelle de Calais-Caudry » puisque 7 ateliers locaux produisent encore (et avec talent) les tissus brodés pour les plus grandes maisons de couture française.

Point finale du voyage, le Musée Matisse au Cateau-Cambresis, ville natale du célèbre peintre. Là encore la visite guidée permettait de découvrir différentes peintures. Outre Matisse, le palais Fénelon abrite une très riche collection des œuvres de Jean Herbin, mais aussi Miro, Picasso et Chagall. Et c’est à la Brasserie de l’Abbaye que le repas de fin de séjour permis à tous d’échanger encore et de régaler ses papilles !

Yves et Nelly BERTRAND


du 30 mai au 1er juillet 2016

Nous avons parcouru plus de 3700 Km, passé plus de 85 heures au volant et traversé l’Allemagne et l’Autriche. Et cela sans gros pépin, quelques mésaventures tout au plus.
Bilan météo
Mitigé, nous avons pu optimiser le port du parapluie mais aussi pris quelques coups de soleil dans la deuxième partie du voyage.
Bilan voyage
Un gros soulagement : aucune perte à déplorer !
Nous étions partis pour voir des lacs et montagnes mais en plus nous avons pu découvrir deux pays plein de charme.
Nous avons particulièrement apprécié la Bavière et le Tyrol avec leurs chalets fleuris aux peintures décoratives. Les villes de SALZBOURG, LINZ, GRAZ, INNSBRUCK et bien sûr VIENNE nous ont offert des monuments et églises à l’architecture de style baroque chargée mais magnifiques.
Les points fort de notre voyage furent la ballade sur le DANUBE, le concert de STRAUSS au palais d’HOFBURG, les ascensions en téléphérique sur le ZUGSPITZE à GARMICSH PARTENKIRCHEN et sur le HAFELEKARSPITZE à INNSBRUCK, la randonnée le long des cascades de KRIMML et les châteaux féériques de HOHENSWANGAU, NEUSCHANTSTEIN et de SCHONBRUNN à VIENNE.......Autrichea2016
Bilan humain
J’espère que chacun gardera un bon souvenir de ce voyage, nous avons ensemble profité de belles balades, de belles découvertes dans la bonne humeur et la convivialité
Pour mon compte ce voyage m’a permis d’agrandir ma famille par 18 enfants terribles qui resteront parmi mes plus beaux souvenirs
Un grand merci à tous ceux qui ont participé à l’élaboration et à la réussite de ce merveilleux voyage
Les Dominique ADLER