rando 2017

C’est à Saint Denis de Méré que nous nous sommes retrouvés le soir du 1er mai

Après la réunion où l’on rappelle les consignes de sécurité pour les randonneurs et la présentation des parcours, nous faisons un tour de table pour la présentation des participants. Nous partageons le pot de l’amitié, Jacqueline et Jean Jacques nous font la surprise d’ offrir à chaque couple un brin de muguet de leur jardin. 

Mardi, après un départ matinal, nous stationnons sur le parking prés du château de Pontécoulant, point de départ d’une randonnée de 12 kms dans les bois du château . Au retour nous déjeunons sur place avant d’aller visiter la magnifique demeure entièrement restaurée (tapisserie, meubles, peinture, parquet ) il y a 10 ans. Après une petite collation dans le boudoir d’Augustine, nous flânons dans le parc. La nuit est très calme dans ce décor majestueux.

Mercredi, toujours départ matinal, nous rejoignons le village de Saint Germain du Crioult où la commune nous a réservé le parking fermé de la salle polyvalente. Le temps est toujours avec nous, très belle balade au milieu des fleurs .Certains ne souhaitant pas participer à cette marche ont la bonne idée d’aller chercher le pain pour le midi. Toujours pressés par l’horaire, après le repas pris sur le parking, nous nous dirigeons avec nos véhicules vers le lac de La Dathée pour nous installer sur un super stationement près du golf avec vue sur le lac . Après installation, petite balade pour tout le groupe (7 km) autour du lac avec un grand soleil. Encore une nuit en pleine nature .

Jeudi, pas de réveil matinal (apprécié !) . Nous prenons soin de nos ‘’montures’’ sur l’aire de service de Vire (parking de 500 places). Nous profitons pour faire ‘’ l’Andouille’’, achats chez Asselot. Il ne faut pas trop s’habituer à la relaxe car à 14h une rando au viaduc de la Souleuvre nous attend (10km). Nous n’empruntons pas l’élastique (saut de 70 m) mais un chemin pentu pour rejoindre notre circuit dans la vallée ... Après la séance photo et le point du soir, nous passons la nuit sur le parking herbeux de ce centre de loisirs .

Vendredi, journée chargée, départ matinal pour Rapilly, petit village de 47 habitants qui possède un ancien château et une remarquable petite église. Il faut savoir que c’est le Maire et les habitants qui entretiennent les espaces verts. A notre arrivée le Maire est là pour nous accueillir. Après le repas sur place, il répond encore présent avec son 4x4 lorsque l’un d’entre nous s’est embourbé. Grace à l’aide du groupe qui pousse, notre ami se sort d’affaire. 14h15 départ pour Pont d’Ouilly où nos amis Mauricette et Marcel nous font le plaisir de nous inviter chez eux pour le repas du soir, où il ne manque rien, surtout pas la célèbre ‘’teurgoule’’. Mais avant les réjouissances il y a une randonnée, direction la Chapelle Saint Roch et la côte est dure et longue. Au retour, tous chez Mauricette et Marcel, on traine un peu. Mais demain départ matinal, sauf s’il pleut car le parcours est très accidenté .

Samedi. Pleuvra, pleuvra pas ? 6h30 il ne pleut pas, 7h il pleut alors changement de programme, il y en a qui ne sont pas mécontents. Hier soir, une idée a même circulé : arroser notre camping-car pour nous faire croire à la pluie ! Départ relax pour le camping de Thury-Harcourt. Dans un cadre agréable, nous avons pris le repas de fin de séjour et l’après midi nous avons fait une petite promenade digestive en visitant la ville .

Ainsi s’achève une semaine très sympa : ‘’ chapeau à tous les participants ‘’ toujours à l’heure et de bonne humeur, ne reculant pas devant l’effort .

Annie et René MILLET


 

IMG 1727C'est avec un temps très agréable que nous avons parcouru, du 14 au 25 mai,

les « Hauts de France » version 2017.

Au total ce sont 19 équipages qui se sont élancés sur les routes de Ch’Nord ! Cette année c’est de l’Historial de la grande guerre, à PERONNE, que le rassemblement a débuté. A un jet de pierre, ARRAS permet de comprendre l’architecture flamande, ses beffrois et ses « Grand’places ». St OMER et ses marais, la promenade en bacôve (bateau à fond plat) vient ensuite pour une grande journée au contact de la nature. BERGUE, sa ville fortifiée par Vauban, ses frites et ses fricadelles y sont dégustées sans modération, avant que le carillonneur nous emmène sur les traces du film aux 18 millions d’entrées : « Bienvenue chez les ch’ti » ! Commentaires, anecdotes, rires, rien ne manque ! Puis LILLE se dresse ! Le City tour permet de découvrir la ville et la métropole avant que des guides érudits, fassent découvrir le Vieux Lille et ses richesses. Place ensuite à LEWARD au Centre Historique de la Mine qui rassemble toute l’histoire de l’épopée du charbon. La rencontre, organisée, avec un ancien mineur est à recommander, c’est un pur moment de bonheur, les échanges en « Chti’mi » parfois, immergent l’auditoire au cœur de la vie des corons ! On connaît de CAMBRAI les fameuses « Bêtises », on doit aujourd’hui saluer l’Office de Tourisme pour la qualité de son accueil que nous remercions encore ! C’est à CAUDRY que le groupe découvre ce qui est appelé aujourd’hui « la dentelle de Calais-Caudry » puisque 7 ateliers locaux produisent encore (et avec talent) les tissus brodés pour les plus grandes maisons de la couture française. Point final du voyage la visite guidée du musée du CATEAU CAMBRESIS permet de découvrir les peintures de Matisse, Herbin, Miro, Picasso et Chagall. Enfin n’oublions pas le repas à la Brasserie de l’Abbaye où la convivialité d’apprécier autrement ... la cuisine « nordiste » !

Yves et Nelly BERTRAND


 

route de l ivoire copie

Six équipages se sont retrouvés au Havre sur le quai du Bassin du Roy.

Une visite impromptue chez un original jeune coiffeur (84 ans), toujours en activité, nous a fait découvrir son musée de la coiffure. Nous avons visité ensuite la maison de l’armateur, restée dans le contexte d’une riche demeure bourgeoise. Une balade panoramique en bus touristique nous a fait découvrir cette ville détruite à 82 % et reconstruite par l’architecte Auguste Perret. Son appartement témoin, conforme à ses plans rappelle les critères novateurs de l’époque d’après guerre. L’église Saint Joseph, tel un phare au cœur de la ville nous a éblouis par ses 12.768 vitraux colorés. Etretat, ses célèbres falaises, très connues d’Arsène Lupin nous a amenés à visiter son clos où l’astucieux Dandy fait de ses visiteurs ses complices. N’oublions pas de parler de Fécamp, citée des « Terres Neuvas » où surplombe la chapelle de la côte de la vierge visitée ... à pied pour les plus courageux ! Le parc floral « les jardins de Louanne », espace enchanteur, de détente, créations originales, est la passion du jardinier. Nous n’avons pas oublié le Palais de la Bénédictine, chef d’œuvre d’inspiration gothique et renaissance érigé en l’honneur de la célèbre liqueur « bénédictine » ; son secret composant les 27 plantes et épices restera toujours un mystère. La promenade à Veules les Roses, où coule le plus petit fleuve de France, bordé de ses chaumières et de ses anciens moulins nous a tous comblés. Une promenade dans le bois des Moustiers, d’une superficie de 15 hectares est un enchantement pour les amoureux de la nature. Une échappée aux musées de Dieppe et d’Yvetot afin de découvrir la merveilleuse collection d’ivoires ciselés comme de la dentelle. Une visite à l’église de cette dernière pour admirer les vitraux qui s’illuminent à toute heure du jour. Cette belle semaine ensoleillée dans le ciel et dans les cœurs s’est terminée au chêne d’Allouville Bellefosse autour d’un bon repas.
Nadine, Jacqueline et Jean Jacques


 

images loups

Voyage insolite du 25 avril au 4 mai pour 17 équipages,

qui débuta à Château Landon pour se terminer à Chartres.

Insolite par notre rencontre directe avec les loups. Oui l'appréhension pour certains, l'hésitation pour d'autres, les consignes étaient précises car le loup est avant tout un animal sauvage, ceux-ci sont, comme une trentain d’espèces d’animaux dressés pour le cinéma. La nourriture des chiens de chasse à Cheverny est aussi un évènement marquant par la beauté des animaux et surtout spectaculaire de voir une centaine de chiens dévorer leurs repas en quelques secondes, Sans oublier son magnifique château encore habité aujourd'hui, ses jardins et « Les secrets de Moulinsart » Tintin, Milou … Insolite par la découverte de villes méconnues et pourtant riches en histoire telle que Château Landon, Montargis notamment. Blois avec son Château et son histoire contée le jour et présentée en lumières à la nuit tombée, ensuite Chartres avec sa cathédrale et l'histoire de ses vitraux, la découverte le soir à la bougie de la crypte, le ton et les chants de circonstances étant donnés sur place par un guide très émouvant. Puis le soir un tout autre Chartres illuminé et son spectacle grandiose projeté sur la cathédrale … Et le petit train nous ramène au camping pour le grand bonheur des camping-caristes ! La promenade commentée en gabare sur la Loire nous rappelle sa faune, sa pêche et nous fait découvrir sa transformation avec dégustation très appréciée de tous, sans oublier les musées, notamment le musée du cirque unique en Europe nous rappelant Bouglione, Zavata, la piste aux étoiles !!! Nous terminerons par la visite d’un chocolat trium. Hum !!!! Oui, ce fut un voyage riche en nouveautés et apprécié de tous, réalisé dans un esprit participatif, enjoué et fort agréable.


 

Le camping car pour tous 2 copie

Avec cette volonté en tête, Colette et Pierre BOTTAIS ont construit

un voyage de « découverte de la Seine-Maritime »

Ce circuit, dont les visites et les bivouacs sont spécialement adaptés aux personnes ayant des difficultés à marcher ou souffrant de handicap, est une nouvelle innovation du 3C permettant à tous de partager les joies du camping car. Ainsi du 4 au 17 Mai ce sont 4 équipages qui ont profité des paysages printaniers du pays de Caux. Et l’accueil y est remarquable à commencer par DOUDEVILLE, Capitale du LIN où le bivouac a été offert par la municipalité (électricité comprise !) sur la très belle aire de services et de stationnement ... en centre ville quasiment ! Remercions donc une nouvelle fois Monsieur le Maire, Erick MALANDRIN et son Premier Adjoint qui nous ont accueilli de belle manière ... un verre de kir normand à la main ! (Ce voyage ne fait que commencer ! Nous reviendrons sur son déroulement complet un peu plus tard !)