DSC04770
 
 
 
 
 
 
 
Situé sur la commune de Pralognan La Vanoise, le camping « Le Parc de l’Isertan » a accueilli un groupe de cinq camping-cars, du 8 au 15 mars, pour un séjour montagne offrant de multiples activités.

DSC04813IMG 3219pralognan 97

Outre la pratique du ski, quelques randonnées à pied et en raquettes nous ont permis de nous rendre sur divers lieux dévoilant des paysages magnifiques (vallée de la Chavière, hameau de La Croix, col et refuge de la Vanoise).

IMG 3261pralognan 38

Une ambiance détendue, amicale et sympathique nous a accompagné au long de la semaine et tout particulièrement lors de la remarquable « soirée savoyarde ». Enfin, grâce à un ensoleillement exceptionnel, ces moments, appréciés de tous, resteront dans les mémoires jusqu’à la prochaine sortie montagne….

On le sait, la base de loisirs du CCDF, (dont la gestion est assurée par le Camping Car Club) « les lilas de Morieux » au plein cœur de la Suisse Normande, est le cadre idéal pour organiser, chaque mois, d’avril à octobre, un rassemblement des adhérents du Club.

Que l’on possède un camping car, une caravane, qu’on loue le gîte, il y a toujours de la place pour qui veut partager de bons moments de détente au grand air, sous le soleil, dans la verdure. Ici, tout est réuni pour nous séduire ! Nous revenons donc, aujourd’hui, sur les Week End de Juin, Juillet et Août de cette année.

En Juin, Roger nous faisait partager sa passion pour la chasse ! Grâce à lui, désormais, les gabions n’ont plus (beaucoup !) de secrets pour nous et nous regardons d’un oeil neuf ce sport, ce loisir, qui remonte aussi loin que l’apparition des premiers hommes sur la terre ! Un Dvd, gentiment prêté par la Fédération de la Chasse permis aux nombreux amis présents de mieux comprendre l’action des chasseurs en faveur de la protection de certaines espèces animales, tout autant que les nombreuses plantations, de haies notamment, réalisés par les chasseurs eux mêmes, en Normandie.

Une paëlla ravie ensuite les palais gourmands et c’est autour d’une bonne et chaleureuse table que la journée se termina.

Mais Juin, c’est aussi le mois où, traditionnellement, le dimanche nous permet d’accueillir les habitants de St Denis de Méré. Ils et elles, viennent toujours nombreux et joyeux, nous rappeler que nous sommes ici ... Chez eux ! Une randonnée, adjoints au Maire et Secrétaire de Mairie en tête, nous permet de nous retrouver ensemble pour marcher sur le chemin par eux préparé.IMG 0598

Cette année nous avons revisité l’arborétum et fait le « grand tour » pour rejoindre les Lilas. A l’arrivée, vers 12h, le podomètre marquait 10,2 Km à son compteur et tout le monde se retrouvait pour partager l’apéritif offert par la Municipalité. Sous le nouveau chapiteau, le repas était ensuite pris en commun avant que la tombola (tirée par une main d’enfant, forcément innocente !) attribue aux heureux gagnants les lots préparés par Françoise et Jacques. Merci à eux pour leurs multiples dévouements bénévoles.

En Juillet, nous sommes partis, en co-voiturage, (6 camping car) à la découverte de Clécy et plus spécialement de son magnifique Four à Chaux dans lequel est installé depuis près de 40 ans le fameux « train miniature » le plus grand d’Europe !

Une visite animée en sons et lumières qui vous transporte au pays de l’infiniment petit au gré de la fantaisie du propriétaire et des différents paysages reconstitués avec un tel souci du détail qu’on y perçoit presque un souffle de vie : 310 m² de maquettes, plus de 450 m de rails, une collection de 250 locomotives, 450 wagons, 650 maisons, le tout illuminé de centaines de lumières.

Un ravissement où chaque adulte, comme au temps des fééries de Noël, retrouve ses yeux d’enfants ! Après la dégustation de crêpes et de cidre, la joyeuse troupe se dirigeait vers le centre du village pour admirer l’exposition consacrée, dans les locaux de l’Office de tourisme, au peinte local André Hardy. Le festival des impressionnistes le classe même parmi ses précurseurs, un bel hommage à cet instituteur, quasi autodidacte et de grand talent : plus de 100 toiles et gravures en portent témoignage !

Et comme de coutume, c’est autour d’un bon repas, cette fois avec un « Poulet vallée d’Auge » que les rires et les chansons prolongèrent les échanges !

Aout, son temps chaud et radieux, rassemblait sous un ciel d’azur, près de 20 équipages.IMG 0607

Au programme, cette fois : Le Mexique ! Merci encore à nos amis, Loupita et Jacques, pour avoir, de main de maître, assuré repas et animations : drapeau du Mexique, documentation sur ce pays d’Amérique du Nord, danse, folklore, musique, rien de manquait pour découvrir les multiples facettes de ces magnifiques contrées.

Au moment du repas, la Margarita étanchait les soifs et le poulet au Molé, ravissait les papilles. L’ambiance fut chaude et les rires fusaient à chaque instant sous le chapiteau aéré judicieusement par ses côtés largement ouverts ...

Suite logique à ces joyeuses agapes, le jeu de société « Train mexicain » ou encore appelé « Domino mexicain » réunissait huit solides joueuses (et joueurs !) plus acharnées les unes que les autres, à l’ombre fraiche de la « place des Millepertuis » heureusement nommée. Le tournoi de boules occupait aussi nombre de participant(e)s quand d’autres préféraient sportivement s’adonner à une sieste salvatrice !

Enfin, pour clore la journée, une veillée Rires et Chansons était organisée ... Et des rires il y en eut et jusque tard dans la nuit, tant le jeu « Chabadabada », les chansons et les devinettes, voyaient s’égrener silencieuses, elles, les minutes et les heures !

Mais il restait encore la journée du 15 aout où une équipe féminine s’initia aux quilles Finlandaises, le fameux jeu de Moolky, alors que les hommes préféraient disputer leur adresse au jeu (tout neuf !) de palets bretons apporté par Jean Claude et Fanfan. Merci encore à eux !

Un apéritif, où chacun amena son verre et son bar, devança le repas pris en commun, où on voyait se déplacer les tables et les sièges, pour suivre l’ombre salutaire des grands arbres !IMG 0627

A ce compte rendu, nous n’aurons garde d’oublier la découverte du Golf sur le « green » de Cantelou (18 trous) où dix « apprentis golfeurs » s’ébrouèrent joyeusement. Sous l’autorité de Ludovic, « coach » mis à leur disposition, ce fut d’abord la précision puis au Practice les choses plus sportives commencèrent. Enfin, rejoignant un élément du parcours, par groupe de deux, ils se prirent au sérieux ... malgré les « balles perdues » !IMG 0588

Une expérience à renouveler aux dires des participants heureux d’avoir découvert, ensemble et grâce au Club, un sport où, soyons francs, ils n’auraient jamais osé s’aventurer seuls !

Un grand MERCI donc à toutes et à tous les adhérent(e)s qui, par leur présence et leur bonne humeur contribuent très régulièrement à faire de notre base de loisirs, Les Lilas de Morieux, un lieu particulier de convivialité et d’échanges comme on les aime au 3C.

Yves et Nelly BERTRAND


Cette année, nous avons emmené dans les Vosges, les grands parents qui gardent leurs petits enfants pendant les grandes vacances.

Le dimanche 17 Juillet, nous nous retrouvions à 11 camping-cars sur le parking de Fraispertuit à Jeanmesnil ; ainsi 21 adultes et 15 enfants étaient prêts dès l’ouverture, pour passer la journée du lundi dans le parc d’attraction.

 

Durant une semaine, nos têtes blondes ont pu :
- fabriquer leurs bougies de deux ou trois couleurs selon la taille.
- Chez le sabotier, l’un d’entre eux a pu aider l’artisan à façonner un sabot et l’emporter en souvenir (dédicacé bien sûr).
- Nourrir les chèvres, goûter les fromages.
- Visiter la confiserie Bressaude, déguster de véritables bonbons des Vosges.
- S’initier aux métiers à tisser.

FOTFB93

FOT4E51

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un repos bien mérité à la base de loisirs du lac de la Moselotte, Nous avons déambulé entre les miniatures de Plombière les Bains. Petits et grands avons joué aux mineurs dans les Hautes Mynes du Thillot.
Suite à la visite du musée du textile de Ventron nous avons pris un dernier repas en commun, et le lundi 24 juillet au matin, chacun est reparti satisfait de cette semaine de partage et de découverte, sous le soleil.FOTC53E

Nous remercions tous les participants à cette sortie pour leur gentillesse.

Françoise et Alain ALLORY


 

Du 16 au 30 août 2016

Une fois de plus nous avons constaté que ce sont bien les participants qui font le succès du voyage. Après nos deux sorties dans la Région Provençale en 2015, nous avions du baume au cœur et espérions avoir de nouveau en 2016, ce que l'on appelle familièrement « un bon groupe ». Et bien notre vœu a été exaucé et de Padirac à Gavarnie l'ambiance a été extraordinaire. La chaleur, l'amitié, l'entraide, l'initiative et l'implication de tous ont fait de ces deux semaines un régal sur tous les plans. De plus, après une reconnaissance sous la pluie nous voulions du soleil pour la sortie, résultat : 43 ° à Tarbes !....

Et quel patrimoine dans cette région couverte par huit départements, un paysage, une histoire, une culture pour bien remplir les journées.. Après le Gouffre de Padirac, Rocamadour 'Citadelle de la Foi' ; la Grotte de Pech Merle 'incursion dans la préhistoire' ; le ravissant village de Saint Cirq Lapopie ; la jolie ville de Cahors. Rodez avec un peu de pluie ce jour là et le musée Pierre Soulage inaccessible avec 1 heure et demie de file d'attente. Cordes sur Ciel, échoué à la frontière d'un autre univers, Albi la rouge et sa cathédrale fortifiée. Une visite à la Maison des Métiers du Cuir à Graulhet, au Centre d'Art du Verre à Carmaux, une pause dans le Jardin des Martels. Et puis Moissac survivant à un douloureux passé, victime des Arabes, des Normands, des Hongrois, des guerres de religions, et puis la révolution, sans oublier la ligne de chemin de fer 'Bordeaux-Sète' qui a détruite le réfectoire séparant la partie sud et la partie nord de l'Abbaye. Un peu de détente dans les chais d'Armagnac à Condom et voici Auch avec son hommage à Charles de Betz, Comte de d'Artagnan ; suivie de Tarbes qui reste une ville à fort caractère militaire, mais ici le 'gros de la troupe' s'est reposé, victime de la chaleur. Un dimanche à Lourdes, atmosphère envoûtante et poignante, un retour au coeur de la religion profonde et une vue splendide du haut du Pic des 2 Jers franchi en funiculaire. Arrivée jusqu'au Pic du Midi de Bigorre dans la brume épaisse, nous abandonnons la montée en funiculaire, certains la feront le surlendemain avant le reprendre la route, le soleil ayant refait son apparition.midi Pyrénées modif1

Fin du séjour au Cirque de Gavarnie 'Colosséum de la nature' écrivit Victor Hugo. Repas succulent, copieux, bien arrosé... et des gérants très sympas. Un peu de vague à l'âme au moment de la séparation le lendemain matin dans un décor grandiose, soleil sur les flancs du cirque, alors re-photos, photos, photos......

Un grand merci aux 32 ACCOMPAGNATEURS.

Alain Gelineau et Françoise Lechauve


du 23 au 27 septembre 2016

A l'Est de Porto, à un peu plus de 100 km à vol d'oiseau, se trouve un petit village : Freixo de Numao.
Il est situé dans la vallée du Douro où se trouvent les célèbres vignes qui donnent le délicieux vin de porto.
Nous sommes accueillis par POLO et son équipe d’animation. POLO nous présente le programme des 4 jours et nous remet un t- shirt que l’on portera lors de nos excursions. Francisco nous fait déguster ses portos rouge et blanc.
Le rendez-vous nous est donné lendemain matin
On nous emmène en car à quelques kilomètres de Freixo de Numao pour les fameuses vendanges. Le paysage de vignes et d'oliviers est tout simplement magnifique sous un grand soleil.
Ici, on dit : "neuf mois d'hiver et trois mois d'enfer". Très froid l'hiver, très chaud l'été... C'est la région d'Europe où la pluviométrie est la moins élevée.
Des sécateurs et des seaux nous sont distribués. Tous se mettent au travail avec une bonne volonté.
En moins d'une heure notre mission est achevé (800 kg de raisin récolté) , un réconfortant vin de Porto nous est servi pendant qu'un barbecue est allumé. Nous allons nous régaler de sardines, de côtes de porc accompagnés du vin de Freixo : un vrai régal !
Deux heures après notre copieux barbecue, déjeuner au restaurant de l'A.C.D.R.
Une petite pause et il faut déjà se rendre au fouloir pour écraser le raisin avec les pieds, à l'ancienne.
L'ambiance est garantie !
Un nouveau barbecue est mis en route. Des saucisses sont mises sur le grill pour accompagner l'apéritif. Un jambon est prêt à se faire trancher...
Le chauffeur de car est un virtuose de l'accordéon et notre ami Francisco poussera la chansonnette portugaise en s'accompagnant de l'harmonica. Ils nous enchantent par des airs traditionnels.
Les gens du village arrivent et danse au son de cette musique leurs danses folkloriques
Il est temps de passer à table. La soirée se poursuivra dans la bonne humeur.
Lendemain Encore une belle journée qui se prépare.
Départ en car pour une propriété où les amandiers nous attendent. Pour faire tomber les amandes, il suffit de remuer fortement les branches à l'aide d'une gaule.
Tout le monde se met au travail et en un peu plus d'une heure les sacs sont remplis.
Le site préhistorique de Freixo n'est pas loin. Nous nous y rendons sous la conduite de POLO archéologue chevronné, qui nous indique ce que nous devrions voir. Il faut beaucoup d'imagination toutefois. Un petit « en cas » nous est servi toujours accompagné de ce petit verre de PORTO et autre vin local ...
Apres le repas au restaurant de l’ACDR ,une marche à pied nous permet de rejoindre, le musée d’archéologie de FREXIO, polo reprend ces explication avec une précision hors du commun et ensuite nous nous rendons à la maison du Moutinho où nous casserons des amandes toute la soirée à l'aide d'un petit marteau. L'ambiance atteint son apogée avec la remise des médailles.
Le 3eme jour
C'est en autocar puis en train le long du Douro que nous allons découvrir une toute petite partie du patrimoine de cette belle région. Superbes paysages couverts de vignes, d'oliviers ou d'amandiers.
Excellent restaurant à LAMEGO où nous déjeunons dans un cadre agréable.
Nous nous rendons au sanctuaire de LAMEGO (qui une copie du sanctuaire de DOM JESUS)
Quelques kilomètres en car jusqu'à Peso de Régua et nous prenons le train pour longer la vallée du Douro et rejoindre Freixo de Numao. C'est un trajet d'une heure qui offre de belles vues sur le fleuve et les vignes étagées le long de la colline ensoleillée qui sont réservées au vin de Porto.
La dernière journée est consacrée à une croisière sur le DOURO avec un repas à bord, le tout sous un soleil radieux
Il est temps de passer à la remise des diplômes de fin de stage (vendangeurs, ramasseurs et casseurs d'amandes) dans une bonne humeur certaine.
Nous devons tous être embrassés et emportés l'espace d'un instant par Obélix, un colosse portugais de 160 kg et d'1 m 95. Que les postulants fassent 40 kg tout mouillés ou 120 kg tout nus, il sera toujours à la hauteur de la situation.
Dans un silence quasi religieux, je prends la parole pour adresser de sincères remerciements à nos hôtes de l'A.C.D.R.
Conclusion : nous avons tous étais satisfait de ces 4 jours, POLO, OBELIX, FRANCESCO et les autres nous ont fait passer un WE sensationnel .

Voici quelques photos des participants au Douro du 23 au 27 septembre 2016 prises à LAMEGO (80km de Porto)

IMG 20160926 153310

 

IMG 20160926 153329

 

Dominique Adler