LES PETITS ENFANTS DANS LA REGION DES VOLCANS

EN AUVERGNE

17 équipages de camping caristes ont emmené leurs petits enfants autour de Clermont Ferrand du 11 au 19 Juillet 2021.

Title_11.jpg

Claudine et Roland DELEGLISE ainsi que Jacqueline et Rémi SIMON ont emmené le groupe composé de 34 adultes et 32 enfants de 6 à 12 ans pendant la semaine autour des activités variées et ludiques pour nos petites têtes blondes.Le rassemblement a eu lieu de dimanche soir sur le parking du PAL à Dompierre sur Besbre où le groupe a pris plaisir de pouvoir, enfin, se retrouver autour d’un apéritif (avec jus de fruit) de bien venu toujours apprécié par nos petits.

Photo_parc.jpg

Nous avons passé deux jours sur le parc du PAL où les enfants ont pu à loisir tester les attractions, visiter le zoo avec ses nombreux animaux et participer au spectacle des oiseaux et otaries sous un ciel pas toujours clément.

Ensuite, nous avons pris la direction de Charbonnières les Varennes au manoir du Veygoux où nous étions attendus pour passer la journée du 14 juillet au temps de la révolution Française. Les enfants ont pu revêtir les habits d’époque, effectuer des jeux de piste, chasse aux trésors… Le repas pris au restaurant du Veygoux a tout de même été apprécié mais nous nous attendions à mieux.

14_juilletjpg.jpg

Le Jeudi nous a permis, en sous-groupe, le matin de visiter en petit train l’intérieur d’un volcan au volcan de Lemptégy, et l’après-midi de gravir le Puy de Dôme où malheureusement les conditions climatiques (brouillard) nous ont privé d’admirer son environnement.Toujours en sous-groupe, La journée du Vendredi a été consacrée à Vulcania. Lieu de loisirs autant que d’apprentissage, petits et grands ont pu mieux comprendre le fonctionnement des volcans et de notre planète.

Est venu ensuite une journée de repos, bien mérité, au camping de Saint Ours où les enfants ont pu profiter de la piscine, des jeux gonflables … et de quelques parties de pétanque pour les grands parents. Le soleil ayant tout de même fait son apparition, nous avons pu aligner nos tables de camping, nos barbecues pour le repas en commun.

La semaine s’est terminée avec "l’ile ô loisir" , parc de jeux couvert pour enfants petits et grands dédié aux jeux et sports où ils ont pu courir, sauter, jouer et rire tout en escaladant un volcan.

Ensuite nous nous sommes dirigés vers le restaurant de Riom où chacun a pris plaisir à déguster les plats régionaux servis, le tout dans une ambiance conviviale.

repas_chicoufs.jpg

Malgré le temps pluvieux, la joie et la bonne humeur ont régné toute la semaine et nous tenons à remercier l’ensemble du groupe pour leur participation. Nous avons passé une superbe semaine et quel plaisir d’entendre les enfants nous dire en fin de séjour :

« On veut revenir l’année prochaine »


 

 Du 24 JUIN au 8 JUILLET : un circuit entre histoire, préhistoire,

gastronomie et travail de la terre !

C’est en effet un voyage décliné en une palette de 4 couleurs auquel nous sommes conviés par Brigitte et Jacques Debray. Vert pour sa végétation abondante, Blanc en raison du calcaire, Pourpre à cause des vignes et Noir pour les vastes forêts de châtaigniers. Et pour le dire sans fard : pour une première organisation d’un voyage du 3C, c’est un coup de maître ! Félicitations donc et grand remerciement pour avoir proposé à 14 équipages de découvrir ces magnifiques villages, ces châteaux de belles pierres blondes, ces gouffres nous emmenant dans les entrailles de la terre, ses grottes profondes aux peintures témoins de la vie artistique de l’homme de la préhistoire … sans oublier les multiples saveurs où se mêlent foie gras, noix, truffes et autres magrets au creux d’une assiette Quercynoise !

Groupe QuercyJPG

Un groupe sympa pour vivre ensemble de bons moments !

Mais reprenons le fil de cette sortie qui nous mène de Nailhac à Saint Cirq Lapopie. Pas de longues étapes, plutôt des « sauts de puces », tant les département de la Dordogne et du Lot recèlent de curiosités traditionnelles et inattendues. Rendez-vous est donné sur une exploitation de noyers, véritable trésor local et fil rouge de ce voyage. Rencontre avec les agriculteurs et détails du savoir faire local : tout est décortiqué ! Le lendemain nous découvrons le château de Hautefort, forteresse médiévale transformée en demeure au 17ème siècle, véritable joyau surplombant de majesté le village où un musée de la médecine nous est présenté par des passionnés … passionnants.

Hautefort.jpeg

Magnifique château de Hautefort !

Montignac nous accueille pour le soir, nous découvrirons le village, à pied le matin suivant. Nous abordons maintenant les trésors de la Vallée de la Vézère où, à la Roque St Christophe, l’homme a tiré parti du creusement de la falaise par les flots sévères du fleuve. Explications finement ciselées par un guide pour mieux comprendre l’organisation de « ce peuple des falaises » qu’on appelle aussi « troglodyte » qui vécu en ces lieux, de la préhistoire au Moyen âge, améliorant ses techniques, ses habitats et ses défenses durant des centaines d’années. Direction ensuite le « village des arts » : Saint Léon sur Vézère. Classé parmi « les plus beaux villages de France » dominé par la Côte de Jor, il a le charme typique des cités médiévales du Périgord Noir avec ses pierres dorées, son église Romane de belle hauteur, parfaitement conservée où la douce fraîcheur des lieux permet d’apprécier pleinement le style épuré de l’édifice.

 Après une nuit et une matinée au camping « le Rocher de la Granelle » direction le Gouffre de Proumeyssac véritable « cathédrale de cristal » tant le son et la lumière qui y sont présentés nous permet d’admirer des concrétions d’une densité et d’une beauté exceptionnelles !

Dirigeons nous à présent vers Sarlat véritable capitale du Périgord Noir pour une visite guidée de la ville qui détient le record en nombre de monuments historiques classés ou inscrits à l’inventaire national avec 65 édifices et immeubles protégés. A voir et à revoir, l’ancienne église Ste Marie transformée en marché couvert par le célèbre architecte Jean Nouvel, sans oublier les multiples restaurants et tavernes de cette si belle ville !

Direction maintenant le Château des Milandes si cher à Joséphine Baker. Un incontournable régional. Construit en 1489 cette demeure Renaissance fut le refuge de l’artiste de renommée mondiale, grande résistante face à l’occupant nazi, qui décida d’adopter 10 enfants venus de tous les continents, illustrant une fois de plus sa générosité et son action en faveur des droits humains. C’est aujourd’hui un lieu de mémoire où un très complet parcours audioguidé retrace l’ensemble de la vie de la chanteuse française d’origine américaine. Le jardin actuel, dessiné par Jules Vacherol, renferme de nombreuses espèces d’arbres : des cèdres de l’Atlas, un très beau hêtre, des chênes lièges, des tulipiers de Virginie, des cornouillers et de splendides pins parasol. En fin d’après midi quand le soleil se fait moins ardent (oui oui !) un spectacle de plusieurs rapaces rassemblent les spectateurs pour de magnifiques évolutions.

A Allas les Mines nous visitons le Musée « De la rue du temps qui passe » belle invitation à retrouver les boutiques d’antan : cordonnier, bourrelier, boulanger, boucher et même couturière et officine de pharmacie sans oublier garagiste, épicier ou encore quincaillier et son fouillis merveilleux.

Musée_du_passé.jpg

Remise officielle du Certificat d'études aux membres du 3C ... présents !

Un jeu d’observation est proposé : il permet à l’issue de la visite de nous décerner notre Certificat d’Etudes … Diplôme rédigé au porte-plume (Sergent Major évidemment !) trempé dans l’encre violette. Le bon accueil qui nous est ici réservé, révèle la simplicité bon enfant des propriétaires de ce musée original et familial.

Gabart.jpeg

Promenade en gabare au départ de la Roque Gageac

Nous poursuivons cette journée en nous rendant à la Roque Gageac pour une balade à bord d’une Gabare, bateaux à fonds plats qui servaient au transport des marchandises (bois et vins notamment) entre Cahors et Bordeaux. Vus de la Dordogne, les châteaux nichés aux creux des falaises montrent leurs emplacements judicieux !

Direction ensuite Carsac pour une autre curiosité découverte par nos « gentils organisateurs » … il s’agit d’un jardin d’eau où en surplomb de la Dordogne, nous admirons la luxuriance des Lotus, des Nymphéas exotiques. Entre bassins et plans d’eau, ruisseaux et cascades rafraichissent un véritable arboretum où grenouilles et libellules souhaitent, à leur façon, la bienvenue aux nombreux visiteurs.

Sur la route en direction de Souillac nous faisons une halte à la gare de Carlux transformée judicieusement en Office de Tourisme et Musée Robert Doisneau car le photographe avait ses habitudes estivales ici. A la « ferme de Grezelade, à un jet de pierre de Souillac, nous faisons connaissance avec les techniques du gavage des canards, mais aussi de la découpe et de la conservation des meilleurs morceaux en de savoureux confits ! Une dégustation est proposée, dans la bonne humeur, les amateurs attentifs aux explications le sont tout autant aux toasts proposés !

Repas.jpeg

Repas aux couleurs du Périgord : la bonne humeur partagée !

Le lendemain, bien intéressant est le Musée des automates où, unique en Europe, une collection de 300 personnages, jouets mécaniques des 19ème et 20ème siècles nous emmènent dans un univers féérique ! En fin de visite, une exposition consacrée à « Albert Dubout et ses chats » permet de revoir ses dessins peints à l’encre de Chine dont la finesse du trait va de paire avec la subtilité du message de l’artiste !

Départ pour Martel où une sortie à bord du « truffadou » (train à vapeur qui servait autrefois au transport des truffes), qui nous permet à la fois de profiter du travail de l’équipe des bénévoles qui s’activent tout au long de l’année pour nous offrir ce voyage d’une heure trente nous faisant découvrir les tunnels et autres ouvrages d’art permettant de franchir les falaises de Mirandol d’où on peut admirer « vue d’avion » la nonchalance de la Dordogne.

IMG_7989.jpeg

Balade en train à vapeur au départ de Carennac

Carennac nous accueille. Petit village médiéval classé, le lieu s’est développé à partir du 11ème siècle après la fondation de l’Ordre de Cluny. Son église St Pierre est un bel édifice Roman doté d’un magnifique tympan du 12ème siècle. C’est aussi dans ce village que fut tourné la série télévisée « la rivière espérance » d’après la fameuse trilogie de Christian Signol.

Le soir nous sommes accueillis à Bétaille à la Maison Darnis qui fabrique avec brio le « pain d’épices du Quercy » … le goûter gourmand peut en témoigner facilement ! D’ailleurs c’est ce même pain d’épices qui a été sélectionné par l’Agence Spatiale Européenne … Thomas Pesquet en déguste régulièrement … la tête dans les étoiles !

Nous voici à présent à Rocamadour où nous profitons d’une visite guidée qui par le chemin de croix nous permet de découvrir l’histoire de ce sanctuaire de la célèbre Cité Médiévale. Un dénivelé de 55 m entre le Château et la rue Basse qui se descend facilement et qui se remonte … soit en ascenseur, soit à pied pour les plus courageux !

C’est à quelques pas que nous visitons « La ferme des Alix » où en 2013 deux jeunes exploitants ont décidé de faire renaître, avec un réel succès, la production de lavande quasi disparue des terres du Lot depuis la fin du 19ème siècle.

Lavande.jpeg

La lavande est de retour dans le LOT !

Notre voyage se poursuit avec la visite de la Grotte de Pech Merle à Cabreret. En 1922, trois adolescent découvrent les peintures pariétales de cette grotte aujourd’hui considérée comme l’un des sites majeurs de l’art paléolithiques en Europe. Elle présente les traces d’une présence animale locale avec la célèbre « frise noire » mêlant des chevaux, des bisons, des aurochs, des mammouths datant de 16 000 ans !

Nous touchons à la fin de notre périple à Saint Cirq Lapopie, magnifique village perché sur son éperon rocheux. On découvre du sommet un superbe point de vue sur le Lot qui se déroule doucement entre falaise et terres cultivées.

IMG_8095.jpeg

Saint Cirq Lapopie : l'un des plus beaux village de France !

Comme il en est de bonne tradition, un repas aux couleurs locales vient clôturer avec bonheur ce très agréable voyage qui en appelle d’autres … bien sûr !

Nelly et Yves BERTRAND


 

 

Alain_MALON.jpeg

Au coeur de l'été, le Club est de nouveau frappé par le deuil.

C'est avec une infinie tristesse que je vous fais part du décés de notre cher ami Alain MALON. Adhérent depuis 2010, il avait 76 ans. Hospitalisé depuis quelques jours son état s'est brusquement dégradé et il est décédé mardi 20. Le Club perd un ami fidèle et serviable ! Plombier chauffagiste de métier, grand professionnel, Alain participa généreusement à la réfection des installations de notre base de loisirs de Saint Denis de Méré. Bien plus, avec Jacqueline, tous deux participaient régulièrement aux voyages du 3C où leur participation était toujours synonyme de l'assurance de bons moments à partager.

A Jacqueline, que nous embrassons, à ses enfants à ses petits et arrières petits enfants, le 3C adresse ses plus sincères condoléances et les assure de toute son affection.

Au revoir Alain tu vas nous manquer ... Je crois bien que nous manques déjà !

Yves BERTRAND Président du 3C


 

Du 05 au 19 juin 2021, 14 équipages ont participé à ce 1er voyage de 2021 dans le département de l'Allier.
Nous avons accueilli tous les participants sur un terrain prêté par la mairie de Prémilhat sur les bords de l'étang de Sault.

Bourbons 1

Une visite de la ville de Montluçon s'imposait avec un parcours secret préparé par l'office de tourisme, et une découverte du musée de la musique : le Mupop.
Au fil des routes, nous avons rencontré des gens passionnés par un atelier de maquettes animées représentant des heures de travail ; un passage par le canal de Berry nous a présenté les conditions de vie très rude sur une péniche au XIXème siècle.
Après un arrêt à la ferme des « biquettes », nous arrivons en forêt de Tronçais. Et c'est en vélo que nous avons parcouru les allées de cette merveilleuse forêt de 11000 ha pour découvrir la statue métallique de Colbert, les chênes « sentinelle », « les jumeaux » ou « le stebbing » du XVIIème siècle.
Nous avons entraperçu une biche lors de notre sortie pédestre au crépuscule et le chant des oiseaux et de la chouette nous a accompagné jusqu'à la nuit tombée.
Les visites guidées de la forteresse médiévale de Bourbon l'Archambault et de l'ensemble prieural de Souvigny nous a fait connaître la vie des Ducs de Bourbons.

Bourbons 2

Ce même jour, nous étions cordialement invités par la municipalité de Souvigny qui inaugurait son aire de camping-car.

Arrivée sur la ville de Moulins : Capitale du duché du Bourbonnais pour une visite de la ville et de son musée du costume de scènes : plus de 10000 costumes conservés.
La commune de Noyant d'Allier abrite un musée de la mine, mais aussi une pagode, témoins de l'exode des rapatriés d'Indochine vers ce village dépeuplé par la fermeture des mines.

Bourbons 3

La région de St Pourcain sur Sioule et ses vignobles n'ont plus de secret pour nous après la visite du musée de la vigne et de la cave des vignerons (même les soutes de camping-car s'en rappellent!!)
Un producteur de fleurs séchées à Bayet nous a présenté ses compositions artisanales et toute une voûte de milliers de fleurs en exposition.

Bourbons 4

Classé plus beau village de France, Charroux est un ancien village fortifié qui conserve ces façades en pierres sculptées du XVème et de nombreux puits.

Nous arrivons au terme de notre voyage en stationnant à Vichy : Le petit train nous a promenés dans cette « ville d'eau » et dans cette superbe station touristique. La visite commentée nous a expliqué cette zone d'ombre où Vichy devenait capitale de l'état Français de 1940 à 1944. Nous avons découvert les différents hôtels réquisitionnés pour loger le gouvernement de cette époque.

Et nous avons terminé ce beau périple par un bon restaurant sur les rives de l'Allier sous un panorama splendide.

Maurice Claudine CLEMENT


 

Une FETE de la MUSIQUE aux accords parfaits !

Fete_musique_2021.jpeg

C'est sur notre base de loisirs que nous avons, cette année encore, fêté l'été en musique ! Ils étaient 25 à s'être donnés rendez vous sur notre terrain de camping au coeur de la Suisse Normande.

Bien sûr, les règles sanitaires et les gestes barrières, toujours d'actualités, ont été respectés. Les musiciens du groupe DVD ont commencé leur tour de chants à l'apéritif pour finir par un bouquet final juste après le café ! Tout cela bien sûr en terrasse, bien aérée mais réchauffée par un soleil généreux et bien venu !

Music_2021.jpeg

De cette façon nous avons renoué avec l'ambiance conviviale et joyeuse que nous aimons entretenir au sein du Camping Car Club !

Un GRAND MERCI à Michel et Nadine qui ont parfaitement coordonné l'ensemble de ce week end et bien sûr un autre très GRAND MERCI à Daniel, Patrice, Martine, Roger et Nelly qui ont assuré le service du repas préparé par le restaurant traiteur "Le relais des Landes".

Fete_music_2021.jpeg

Pour vous faire saliver, une photo des magnifiques tartes aux fraises préparées par le traiteur et savamment découpées par Michel !